Damien BROUSTE, une présentation toute en couleur.

Bonjour à tous,

Suite à mes études, je suis parti trois mois aux Etats-Unis avec mon sac à dos. Depuis, j’aimerais un jour ou l’autre faire une nouvelle étape dans ma vie, cette fois à l’autre bout du monde; Nouvelle-Calédonie, Australie, Nouvelle-Zélande font partie des destinations qui nourrissent mes rêves.
Ahh…partir à l’aventure avec ma canne à pêche et mon sac à dos à travers les terres Néo-Zélandaises…. Je plaque tout et je pars… ou pas ?

Je parle bien d’aventure et non pas d’un voyage à 5000€ pour 10 jours all-inclusive avec un guide de pêche….
Bon, si je suis un peu plus raisonnable (ce que j’ai du mal à être) et si je veux que ma chère et tendre me suive, il faudrait que je m’expatrie par là-bas pour ensuite partir pêcher sereinement les flat ou les rivières magiques de l’autre bout du monde.

Damien Brouste GT

id= »attachment_4315″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Damien Brouste GT »

J’ai cru comprendre qu’on avait un peu le même tempérament; alors, à travers cette interview, j’aimerais que tu m’aides un peu dans mon projet. Original, non ?
Bien entendu, comme toutes mes interviews, tu partageras ton expérience avec mes lecteurs qui partiront ainsi comme toi à l’autre bout du monde, pour pêcher ou non.

 

1- Présentation de Damien BROUSTE :

 

Hello Monsieur Brouste, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Quel est ton parcours, comment peut-on se retrouver à vivre à l’autre bout du monde et pêcher les bonefish sur des plages de sable blanc ?

Damien BROUSTE : Bonjour Benjamin, tout d’abord, merci de m’accorder cette interview,
Je m’appelle Damien Brouste, la trentaine (pour l’instant…), et je suis ingénieur en maîtrise d’ouvrage sur un projet informatique,
Je pêche depuis toujours (merci Papa), et je pêche à la mouche depuis plus de dix ans (merci Greg),
Durant toutes ces années, j’ai eu la chance de pêcher avec de très bon pêcheurs. Ces rencontres m’ont permis d’apprendre très vite ce que j’aurais mis plusieurs années à découvrir par moi- même.

Damien brouste bivouac france

id= »attachment_4309″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Damien brouste bivouac france »

Comment se retrouver à l’autre bout du monde ?

Damien BROUSTE : C’est simple, il suffit de le vouloir !! Honnêtement, j’ai vu beaucoup de profils différents à l’autre bout du monde mais tous ont un élément commun : la volonté de partir, de tenter une nouvelle aventure.
Donc, on économise un peu, on prend un billet d’avion et on se débrouillera sur place. Voilà comment j’ai fait 😉 C’est aussi simple que cela.

Mais ce n’est pas évident, car vous perdez tous vos repères : plus de famille, plus d’amis, il faut tout recommencer.

Damien brouste pêche en mer

id= »attachment_4300″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Damien brouste pêche en mer »


Quelles rivières connais-tu en France ? Quelles sont tes préférées ? 

Damien Brouste : J’ai eu la chance de pêcher pas mal de rivières en France. J’aime bien découvrir de nouveaux endroits. Donc, quand je pars en solo, j’essaye de découvrir de nouvelles eaux.
Mes rivières préférées ? : difficile à dire, cela dépend de ce que l’on veut faire :
-pour la pêche en sèche de beaux poissons, les Gaves,
-pour la Nymphe à vue sur de beaux poissons, la Haute Rivière d’Ain,
-pour le cadre, les rivières du Tarn,

Et pour les gros poissons, la … Celle-là, je la garde pour moi 😉

Pêche en France avec Damien Brouste

id= »attachment_4310″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Pêche en France avec Damien Brouste »


Ensuite, il y a aussi les ruisseaux de forêt humide, les lacs d’altitude, les lacs de plaine, les rivières lentes, etc.
Il y a tellement d’options et tellement d’espèces à pêcher en France, qu’il faut une vie entière pour toutes les découvrir.

Rivière au fond d'une vallée Damien Brouste

id= »attachment_4311″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Rivière au fond d’une vallée Damien Brouste »

 

2- L’expatriation :

 

Entre la Nouvelle-Calédonie, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, quel pays conseilles-tu pour l’expatriation et pourquoi ?


Damien Brouste : Pas mal de jeunes Français se font une année off en Australie ; un peu moins en Nouvelle Zélande. Il est facile de trouver du travail dans ces pays et les auberges ne sont pas chères.
Pour la Calédonie, c’est une autre histoire. Le coût de la vie y est élevé (similaire à Paris) et le travail est plus difficile à trouver.

Grosse truite Nouvelle Zelande Damien Brouste

id= »attachment_4307″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Grosse truite Nouvelle Zelande Damien Brouste »

Quelles sont les étapes et les principaux conseils que tu pourrais me donner avant de partir là-bas à l’aventure ?


Damien BROUSTE: Honnêtement, je ne sais pas. Il n’y a pas de gros pièges en partant dans ces pays. Prévoir un peu son parcours, regarder dans quelles régions il y a du travail, etc…

Damien Brouste photo

id= »attachment_4308″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Damien Brouste photo »

 

Est-il possible de partir « à la roots » c’est-à-dire louer ou acheter un véhicule sur place et partir en road-trip à travers le pays ? Cela implique-t’il de dormir en pleine nature ou bien chez le particulier ?

Damien Brouste : Oui bien sûr, on peut faire ça en Nouvelle Zélande et en Australie. Il n’y a aucun problème; il faut juste se mettre un peu à l’écart si on n’est pas autorisé à dormir au bord de la route.

Pour ma part, je loue chez « Escape rental ». Je prends le van ou toute la durée de mon séjour car je vis dedans. Ces van sont sympas. Il y a le nécessaire pr faire la cuisine, la vaisselle et on y dors bien. Bref, j’en suis content.

Damien Brouste Van trip Nouvelle Zélande

id= »attachment_4304″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Damien Brouste Van trip Nouvelle Zélande »

 

Une fois dans le pays, est-il possible de pêcher aussi facilement qu’en France ? Les rivières magiques sont-elles à la portée de tout le monde ? Comment çà se passe pour le permis de pêche, par exemple ?

Damien Brouste : Les rivières magiques se méritent. Si tu as des sous et/ou pas assez de temps, tu prends l’hélico; sinon, tu marches !!

Paysage pêche mouche Nouvelle Zélande Damien Brouste

id= »attachment_4303″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Paysage pêche mouche Nouvelle Zélande Damien Brouste »


Donc non ce n’est pas à la portée de tout le monde. J’entends beaucoup de gens dire “Oui, je sais, pas de problème, je vais marcher”. Mais en réalité, peu de gens le font. Enchaîner plusieurs semaines à marcher tous les jours, ce n’est pas évident. Mais c’est le prix à payer pour découvrir certains joyaux. En NZ, le permis s’achète sur internet et est valable pr tout le pays sauf quelques rares rivières.

Secret spot Nouvelle Zelande Damien Brouste

id= »attachment_4305″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Secret spot Nouvelle Zelande Damien Brouste »

Du coup, j’ai une question plus large mais concrète : peux-tu nous donner un ou deux itinéraires que tu as fait avec ta canne et le sac à dos ?

Damien Brouste : En France, il y a quelques parcours à faire sur 2-3 jours. Mais c’est assez rare car le réseau routier français est très/trop développé.
En NZ, ces parcours sont beaucoup plus nombreux. Je ne donnerai pas de nom car il y a des sites comme nzfishing.com qui décrivent toutes les rivières de NZ avec tout les détails.

Truite record Nouvelle Zelande

id= »attachment_4306″ align= »alignnone » width= »681″ caption= »Truite record Nouvelle Zelande »

Mais pour prévoir un itinéraire, je compte 20-25km/j sur un chemin selon l’état. 3-8km/j en pêchant, cela dépend de la densité de poissons et de la configuration de la rivière.

Dans les recommandations habituelles, je dirai qu’il vaut mieux ne pas partir seul, prévoir de la nourriture pour une journée supplémentaire, toujours vérifier la météo et laisser un petit mot sur le pare brise de la voiture indiquant votre date de retour et votre nom.

3- Le mot de la fin :

 

Pour avoir un peu voyagé, j’ai toujours eu un regard différent sur plein de choses à mon retour. Concernant la gestion de nos rivières en France, qu’est-ce que tu améliorerais si tu le pouvais ? Et concernant la technique de pêche, y a-t’il des techniques, des mouches, d’autres approches à exploiter en France ?

Damien Brouste : Vaste sujet! C’est simple, pour avoir du poisson, il faut une eau/environnement de qualité. Donc, ça veut dire pas d’agriculture à proximité de la rivière, pas de rejet, pas de centrale, pas de barrage et j’en passe…

Grosse Truite Arc en ciel sauvage

id= »attachment_4302″ align= »alignnone » width= »413″ caption= »Grosse Truite Arc en ciel sauvage »


Pour moi, les limitations sur les tailles de captures ne sont là que pour sauvegarder le peu de poissons qu’il reste dans nos rivières. Je préférerai avoir une double maille ou une maille inversée. On préserverai ainsi les gros spécimens.
Je sais, ça peut choquer mais c’est pourtant comme ça que la nature fonctionne, quelque soit le biotope. Si l’on continue ainsi , on va se retrouver dans plusieurs générations avec seulement des truites naines car on est bel et bien en train de faire de la sélection génétique sur les petits sujets.
Il faudrait également qu’il y ai plus de contrôle. Il suffirait que les gardes ai le pouvoir de faire appliquer les peines/amendes, et vu le nombre de contraventions qu’ils pourraient faire, je pense qu’ils serait vite riches!

Pêche mouche Anguille Damien Brouste

id= »attachment_4301″ align= »alignnone » width= »600″ caption= »Pêche mouche Anguille Damien Brouste »


 Concernant les techniques de pêche, la France est très forte sur les pêches fines de la truite; nous avons une vrai culture truite.
Mais on est en retard sur la pêche en mer, warmwater et migrateurs. Ces pêches tendent à se développer mais nous avons un sacré retard à rattraper.

 


 

Un grand merci à Damien pour cette interview et surtout le partage de quelques une de ses photos pour lesquelles il prend beaucoup de temps. Si vous voulez faire de beaux rêves, je vous conseil vivement d’aller jeter un oeil sur son site internet fraichement mis en ligne : DBFLYFISHING comme la pêche à la mouche selon Damien Brouste !! Vous y trouverez toute la collection de ses clichés.

 

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
No votes yet.
Please wait...

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans Aventures, Rencontres et découvertes
Tia slider
Plongée en apnée : The Blue hole (Lorraine)

Hello les baroudeurs, Encore une longue attente sur Pêche et Sac à dos depuis mon dernier article. C'est cela la...

Fermer