Test du Cardio GPS sans ceinture GARMIN Forerunner 225 : attendez avant d’acheter !!

Une révolution est en marche dans le monde des cardiofréquencemètres. Les marques misent de plus en plus sur des capteurs au poignet plutôt que la ceinture pectorale comme on l’a toujours vu sur les coureurs.

Oui mais attention, il s’agit d’une nouvelle technologie bien moins maîtrisée que celle des capteurs de votre ceinture habituelle !!

Le marché du cardio sans ceinture est donc nouveau pour les grandes marques. Certaines continuent de miser sur la fiabilité de la ceinture thoracique et d’autres misent à fond sur la simplicité du capteur poignet, espérant récolter les fruits de ce marché en vogue durant les prochaines années.

Quand on parle de capteur au poignet, il s’agit de la technologie de Mio,  déjà présente sur les Tomtom Cardio ou la Espon SF810B par exemple. Je vous en dirai un peu plus au cours de l’article.

Peut-on espérer autant de fiabilité avec capteur poignet que ceux de la ceinture pectorale ? Qu’en est-il dans le temps ?

Garmin, le leader mondial du GPS a fait le choix d’équiper sa super montre outdoor haut de gamme Fenix 3 avec sa bonne vieille sangle pectorale alors qu’elle ne l’a pas fait sur la Forerunner 225.

Malgré la fiabilité du capteur poignet vantée par toutes les marques, je reste dubitatif et j’ai donc voulu tester !!

Je vais tenter de répondre à toutes ces questions dans un article complet. Vous ferez ensuite votre propre choix.

1.Cardio poignet VS cardio ceinture : avantages et inconvénients.

Selon moi, il existe deux principaux inconvénients au cardio avec ceinture qui sont

  • la blessure engendrée par le frottement répétitif de la ceinture (à sang sur longue distance)
  • la contrainte supplémentaire qu’on aimerait éviter quand on part courir une petite distance à la sortie du travail.

Son principal avantage est la fiabilité. Même la médecine utilise le même type d’électrode pour mesurer les battements cardiaques d’un individu.

 

2. Test complet de la montre cardio sans ceinture.

 

2.1 Comment se déroule le test du Forerunner 225 ?

Les lecteurs réguliers de Pêche et Sac à dos savent comment je fonctionne. Quand je donne un avis sur un produit que je teste, JE LE TESTE et je publie l’avis bien après l’acquisition du produit.

Il m’est même arrivé de publier l’article alors que la marque avait déjà sorti le nouveau modèle. Tant pis. Vous comprendrez pourquoi également je publie souvent des articles hors-saison comme pour le ski.

Quand les magazines testent à la chaine parfois même sans sortir de leurs bureaux, je fais le choix d’en faire beaucoup moins mais de tester dans la durée.

Cela fait un mois que j’ai la Forerunner 225 au poignet, je l’ai utilisée à la piscine, en trail, en running classique, en VTT, sous la douche et même pour dormir !!

 

2.2 Comment capter la fréquence cardiaque au poignet ? La technologie de Mio.

La technologie de Mio équipe actuellement les grandes marques qui désirent abandonner la ceinture cardiaque.

Il s’agit d’un système de lecture optique via un signal lumineux infrarouge de couleur verte que vous pourrez voir sous la montre.

Lorsque le sang passe dans votre poignet à chaque battement de votre cœur, l’intensité de la lumière qui le traverse varie et le système peut ainsi en « déduire » un battement de cœur.

Ce petit capteur magique évalue ainsi le volume de sang sous la peau qu’il traduit ensuite pour vous donner le rythme de votre petit cœur.

Merci Mio donc qui est derrière tout ça et qui risque de connaître la renommée digne des plus grandes marques de composant comme Gore-tex !! Mais à quel prix ?

La marque Canadienne Mio Alpha est donc la première à avoir conçu des montres cardio sans ceinture. Cependant, j’ai été informé récemment que Garmin continue de travailler sur sa propre technologie pour prendre le pouls au poignet comme le fait Mio.

 

2.3 L’accéléromètre pour venir en secours d’une perte de signal GPS.

En effet Garmin a fait fort pour les trailers et autres aventuriers pratiquants de sport outdoor. La montre possède un accéléromètre permettant de compter le nombre de pas que vous faites et de mesurer ainsi votre vitesse.

Cela vous permet ainsi d’avoir un suivi plus fiable de votre run lorsque vous perdez le signal GPS.

En effet, il arrive parfois qu’en forêt votre montre « ne capte plus » comme quand vous passez dans un tunnel avec un téléphone portable.

 

2.4 La Forrunner 225 fait tracker d’activité.

Grâce à l’accéléromètre intégré à la montre, le Forerunner 225 permet également un suivi d’activité quotidien pour les amateurs du « tout mesurer ».

Que vous soyez dans une salle de sport, au bureau ou même en train de dormir, elle mesurera tout vos faits et gestes.

C’est ce qu’on appelle un tracker d’activité (Activity Tracking), montre qui devient de plus en plus à la mode chez les citadins notamment.

Votre Garmin vous donnera également les calories que vous consommez en temps réel. Cerise sur le gâteau, elle vibre quand vous êtes immobile pendant plus d’une heure vous incitant à bouger vos fesses ^^

Le tout sera centralisé sur votre interface Garmin connect. Je ne suis pas particulièrement fan de « traquer » tous mes faits et gestes tout le temps préférant utiliser ce couteau Suisse uniquement quand j’en ai réellement besoin.

 

2.5 La jauge cardio multi couleur est parfaite.

Des jauges colorées identifient votre zone de fréquence cardiaque et vos battements par minute en temps réel. Cela donne un genre de compte tours comme sur une voiture.

C’est ce que j’ai préféré sur cette montre car elle permet aux coureurs occasionnels ou à ceux qui découvre le cardio de pouvoir l’exploiter dès les premières sorties.

Attention, cette nouvelle super interface n’existe pas sur la Forerunner 220 ce qui est bien dommage pour ceux qui veulent rester avec le Garmin à la ceinture pectorale.

Compteur couleur Garmin 225

Un vrai compteur de voiture pour votre cœur

Voici en bref les principales zones cardio que je vous invite à renseigner dans les paramètres de votre montre (voir ma vidéo explicative):

  • Le gris représente un faible battement de votre cœur ce qui correspond à votre zone d’échauffement. Pour ceux qui comprennent les zones, le gris commence à 50 % de votre fréquence cardiaque maximale* et se termine à 60% de la FCMAX.
  • Le bleue correspond à la zone dite de footing (qui commence à 60 % et termine à 70% de la FC max.).
  • La partie verte indique que vous êtes en aérobie (à partir de 70 % et jusqu’à 80% de votre FC max). C’est la zone idéale quand on recherche de l’endurance sur de longues distances. C’est le bon compromis entre rendement et consommation d’énergie. Je vous conseille de rester en dessous 75% de votre FCMax pour tenir de longues distances.
  • La couleur orange indique le seuil (elle commence à 80 % et termine à 90% de la FC max.). Ce dernier correspond à une « transition » dans le métabolisme de votre corps ou l’apport d’oxygène ne suffit plus pour vous donner l’énergie nécessaire. C’est la filière anaérobie lactique qui prend le relais. Courir à ce rythme est possible sur de moyennes distances uniquement. Je ne rentrerai pas dans les détails pour ne pas vous perdre, suivez la jauge magique.
  • La couleur rouge correspond à votre zone maximale qui commence à 90 % de la fréquence cardiaque maximale à laquelle votre cœur peut battre. C’est la limite de votre moteur physique que vous pouvez solliciter uniquement sur de très courtes périodes. C’est sur cette zone que l’on court lorsqu’on fait du fractionné.

L’intérêt de ce compteur est énorme. Dans le cadre d’un programme d’entraînement comme on en trouve sur de nombreux sites forum et blog, vous devrez courir pendant une durée ou une distance précise et surtout dans une zone spécifique.

Vous aurez alors juste à réguler votre rythme pour rester dans la bonne couleur et ce, d’un simple coup d’œil en restant concentré dans votre effort.

*Rappel : Votre Fréquence Cardiaque Maximale (FCMax) correspond à 220 moins votre âge en moyenne. Vous pouvez également la calculer en vous donnant à fond progressivement sur un kilomètre par exemple.

 

3. Avis tranché sur le modèle Garmin Forunner 225.

3.1 Aspect extérieur de la montre.

La première impression lorsque que vous prenez la montre en main n’est pas très bonne car elle est très légère. « Je ne suis jamais content » me direz-vous car si elle avait été trop lourde j’aurai râlé en disant qu’elle n’est pas adaptée au sport.

C’est le côté « cheap » du plastique et surtout des boutons qui m’a surpris encore plus que sur les modèles précédents de chez Garmin.

Le bracelet est mieux que sur la Forerunner 220, il est en caoutchouc et semble plus costaud et moins glissant au contact de la transpiration. La double tige permet également de mieux fixer la montre au poignet.

Autre déception qui n’est pas des moindres c’est le volume du « Bip ». Même si celui des touches n’a pas vraiment d’importance (à part embêter ma compagne lors du test durant le sommeil), celui qui vous indique les temps de repos durant votre entrainement fractionné l’est beaucoup plus par exemple. Même chose pour les alertes.

Même en plein milieu de la forêt, j’ai eu du mal à entendre la fin de mes 30 secondes de sprint et encore moins mon collègue Simon !!

Heureusement la montre vibre ce qui vous aide un peu.

Pourtant le modèle précédent Forerunner 220 que j’ai utilisé en parallèle pour comparer l’efficacité du capteur sonne bien plus fort !!

Concernant la batterie, j’ai été agréablement surpris par la faible consommation du joujou. Les temps indiqués par la marque sont plutôt fiables.

 

3.2 A l’intérieur de la montre.

3.2.1 Les limites du capteur au poignet.

Pour comparer réellement les deux technologies poignet VS ceinture, j’ai accroché des cardios ceinture en plus de ma Forerunner 225 et j’ai observé le comportement de capteur sur l’écran de contrôle.

Comme beaucoup l’indiquent dans les tests produits, le capteur au poignet indique au mieux 1 ou 2 battements de différence seulement par rapport à un cardio avec sangle pectorale mais c’est bien dans le meilleur des cas et ça personne ne vous le précise !!!

J’ai noté jusqu’à 10 battements d’écart entre le Forerunner 225 et son petit frère le Forunner 220 pourtant très semblables !!

J’insiste sur le fait que le rythme doit se stabiliser pour que la mesure soit bonne. Le cardio poignet oscille beaucoup trop selon moi, ce qui faussera vos moyennes. Il faudra impérativement stabiliser votre FC pour avoir une mesure fiable ce qui est une vrai limite du cardio poignet.

Je ne parle même pas des premières minutes de course ou la fréquence cardiaque explose à chaque sortie sans raison malgré votre petit rythme d’échauffement !!

Je vous laisse regarder la courbe rouge sur les 800 premiers mètres. Sur 8km, cela a de quoi fausser vos moyennes !!!

Problème fiabilité technologie Mio

La technologie Mio a belle et bien ses limites.

En pleine séance d’entrainement il m’est arrivé de monter à 215 BPM du haut de mes 30 ans alors que je sais que ma FC maximum tourne autour de 190 et j’étais également en pleine zone aérobie alors que j’étais en train de prendre ma douche tranquillement au vestiaire !!!

J’ai constaté les mêmes anomalies au cours d’un fractionné. J’ai monté 10 fois les mêmes escaliers au même rythme ressentit. La fréquence cardiaque ne devrait donc pas trop osciller. Les vagues devraient donc être relativement constantes.

Pourtant, regardez le résumé de cette séance et plus particulièrement la 5ème et 8ème vague de la courbe rouge :

Problème fiabilité capteur cardio poignet Garmin

Problème fiabilité du capteur constaté sur cette courbe.

 

Autre point important, la montre doit être bien collée au poignet pour une mesure fiable. J’ai mis du temps avant de m’en rendre compte car même à 2cm de votre peau, le capteur indique toujours votre fréquence ou plutôt…. une fréquence !!

Alors que je lis dans d’autres articles test du Forerunner 225 qu’elle capte facilement, oui certes mais la fréquence indiquée correspond à rien du tout !!

Je vous conseille donc de bien serrer votre montre. J’ai contacté Garmin à ce sujet qui m’a conseillé d’humidifier un peu le joint qui fait le contact avec la peau.

Cependant en resserrant le bracelet pour coller le capteur au poignet, la fréquence cardiaque indiquée se rapproche de celle indiquée par l’autre montre.

Vous comprendrez donc la limite du cardio avec capteur au poignet. Contrairement à la ceinture cardiaque qui s’arrête de capter dès qu’elle ne détecte plus les battements de votre cœur (on est même obligé d’humidifier les électrodes en début de course pour favoriser le captage), les LED Mio quand a elles captent tout ce qu’il passe dans l’air !!

 

3.2.2 Connectivité Bluethouth

Il y a de vrais problèmes concernant la synchronisation de votre montre Forerunner 225 avec votre smartphone via le réseau Bluetooth.

Des utilisateurs l’ont déjà remonté sur le forum de chez Garmin.

Pour pallier à ce problème, il faut éteindre la montre et la rallumer. Ensuite ouvrez l’application Garmin Connect et la synchronisation devrait se lancer.

Cependant une fois que vous avez compris qu’il faut faire cette manipulation, la connexion sans fil est quand même un atout considérable.

Plus besoin de brancher votre montre à l’ordinateur après chaque course.

 

3.2.3 Les informations données par la montre

Chrono/temps circuit / distance / distance circuit / allure / allure moyenne / allure circuit / vitesse / cadence / calories / fréquence cardiaque / Fc moy / Zone Fc / Altitude.

J’ai noté cependant plusieurs limites à l’intérieur du programme de la montre. J’aurai aimé que la partie visuelle liée au GPS soit plus développée.

Que ce soit pour visionner un parcours que vous avez fait ou une trace que vous voulez suivre, le GPS ne permet pas d’avoir un aperçu global. Même chose pour un « retour au départ » lorsque vous vous êtes perdu.

A plus de 200€ la montre on aurait aimé une fonction GPS un peu mieux exploitée permettant de répondre aux coureurs qui font du trail par exemple.

Garmin a préféré segmenter son offre avec différents produits. Il faudrait donc acheter un GPS de randonnée pour cela.

Cependant, on a apprécié la simplicité de paramétrage et des écrans disponibles.

 

Conclusion :

Lancée à 299 euros, la Forerunner 225 est l’une des premières montres avec la Tomtom Multisport à mesurer votre cardio au poignet.

Vous la trouverez au moins cher comme souvent chez le numéro 1 du running sur Internet mais vous pouvez également tomber sur de belles promotions pour Noêl ou les soldes chez nos autres partenaires.

Quoi qu’il en soit, réfléchissez bien avant de passer à la caisse, faire le choix d’un GPS cardio Garmin pour sa fiabilité a été clairement remis en cause lors de ce test.

Certes, on apprécie toujours autant l’application Garmin Connect, la préparation des entrainements via le site, la compatibilité avec Strava, runtastic, Runkeeper, la simplicité de la montre, l’autonomie de sa batterie, son étanchéité et tout ce qu’on peut trouver de bien sur les anciens modèles.

Cependant, on a vu que la technologie Mio qui capte vos battements cardiaque au poignet est loin d’être fiable.

Les plus exigents d’entre vous seront forcément déçus lorsque la montre vous indique des mesures complètements erronées lors du premier kilomètre de votre course par exemple. Pire encore lors de vos séances de fractionné comme on a pu le voir.

Attention donc, la Forerunner 225 devient fiable à 2 battements prêt uniquement quand tout va bien et que le rythme se stabilise et ça personne ne vous le dit lors des tests !!

Heureusement sa légèreté et l’absence de ceinture pectorale raviront les coureurs plus modestes comme moi qui ont simplement besoin d’un suivi de leur activité pour progresser en apprenant à « mieux se connaître ». En tout cas, c’est ainsi que je vois l’intérêt d’un cardio GPS dans mes sorties.

Quand je vais courir, c’est en général très spontané (voir entre midi et deux) et la fiabilité de mes moyennes n’est pas trop importante.

Le moniteur cardio en forme de « compteur de voiture » est également parfait pour moi. Cela permet d’avoir un aperçu ultra rapide en course et c’est surtout très intuitif pour un débutant.

Je vous invite d’ailleurs à rester sur cet écran si vous êtes dans une phase de découverte.

L’achat de la Forerunner 225 dépendra donc uniquement de votre niveau et du type d’entrainement que vous souhaitez faire.

Les coureurs pro devront donc attendre que Garmin présente SA technologie de cardio au poignet.

 

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
No votes yet.
Please wait...

5 Commentaires

  1. Bonjour
    Très bon avis personnel pour ce test.
    Petite connection : l’Epson SF-810 n’est pas équipée du capteur Mio, c’est un capteur développé par Epson.
    Le capteur Mio a équipé les TomTom Runner Cardio et Multisport Cardio et la Forerunner 225.

    Rating: 2.0. From 1 vote.
    Please wait...
  2. Cyrille

    Bonjour,

    Une question que je me pose à propos de ces montres connectées Bluetooth/GarminConnect,…:

    Est-ce-que la montre est capable de récupérer la position GPS à partir du smartphone?

    Mon expérience en ville avec la forerunner 110 était catastrophique -plusieurs minutes, voire dizaines de minutes, pour se synchroniser-. Inutilisable. On la revendue après quelques mois.

    Depuis ma femme utilise son iphone finalement plus fiable au niveau du positionnement.

    Malheureusement, celui-ci a une autonomie de batterie misérable.

    L’idéal me semblerait donc d’avoir une montre pour son autonomie. Et, que celle-ci puisse récupérer le signal GPS du smartphone au début de la course pour un positionnement quasi-instantané.

    Cette montre offre-t-elle cette fonctionnalité?

    Bien à vous,

    Cyrille

    No votes yet.
    Please wait...
  3. Bonjour.
    Je ne suis pas sure d’avoir compris mais je ne pense pas que ce soit possible. En fait vous voulez vous servir de la réception GPS sur Smarthphone pour le recevoir sur la montre ?

    Je pense que vous avez juste « pas eu de chance » avec votre montre et que les montres actuelles sont au moins aussi précises qu’un Smarthphone. Pour rappel Garmin est le leader mondial du GPS.

    Bye

    No votes yet.
    Please wait...
  4. Vincent

    Bonjour,

    J’utilise la forerunner depuis juillet 2015… plutôt satisfait au début, je le suis beaucoup moins maintenant.
    Le GPS, programmes d’entrainement, l’interface, l’ergonomie, la syncro avec le smartphone… vraiment bien !
    Par contre pour la FC, je trouve que c’est vraiment aléatoire… quand la montre capte correctement le signal tout va bien, c’est assez fiable (en comparaison simultanée avec une ceinture Polar) 2-3 battements d’écarts max.
    Mais le nombre de fois ou elle perd le signal … je compte entre 5-10min d’exercice avant qu’il soit correct, ensuite, il est régulier de perde la FC pendant l’entrainement.
    J’envisage d’acheter une ceinture pour palier à ce problème… c’est vraiment dommage car le prix investi dans cette montre était justement justifié par l’absence de ceinture !

    Avez-vous ce même problème? un conseil pour être satisfait sur ce point?

    No votes yet.
    Please wait...
  5. Hello. Avez-vous lu l’article justement ? Je remonte la même chose que vous justement, j’ai été déçu comme vous d’ou cet article.
    Il n’y a pas vraiment de solution miracle à part ramener votre montre dans le magasin ou vous l’avez acheté et en prendre une autre.
    Bon dimanche

    No votes yet.
    Please wait...

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans Montagne, Trail
Chaussure Brooks Cascadia rouge (test et avis)
Test et avis sur les chaussures BROOKS Cascadia pour le trail

Il me prend parfois l'envie de tester de nouveaux équipements pour mes sorties à l'extérieur que ce soit pour la...

Fermer