Coup de gueule pour l’eau.

Quand j’observe l’actualité des dernières années concernant nos rivières, j’ai parfois le sentiment qu’on prend soin d’elle avant tout pour notre petit plaisir personnel. Celui de la pêche par exemple.

Une façon de plus, dans notre société, de regarder son nombril avant l’intérêt de tous et surtout celui de la planète à qui nous appartenons (et non l’inverse d’ailleurs).

J’ai tendance à provoquer parfois le débat en questionnant les gens qui vont manifester contre les différentes pollutions de l’eau comme c’est arrivé sur les rivières Franc-comtoises ces dernières années.

Je leur demande quel est leur mode de vie, quel type de voiture ils roulent, de définir leur consommation alimentaire, etc. Quand on creuse un peu on constate souvent que les gens contribuent bien plus aux problèmes écologiques qu’ils ne le pensent.

Cela passe par celui qui arrose ses petites fleurs ou son gazon en plein été avec l’eau courante, à la personne qui roule en gros 4×4 Audi alors qu’il habite en ville, à celui encore (et surtout) qui consomme de la viande presque tous les jours. Je passe celui qui mange des tomates en plein hiver ^^

 

Et vous alors, qui accusez tant les agriculteurs d’être à l’origine de la sécheresse de nos rivières, quelle quantité de viande mangez-vous chaque semaine ?

J’espère que vous ne vous sentirez pas concerné pour ne pas vous offenser 😉 Si c’est le cas, ne m’en voulez pas, je vous aime quand même car il est toujours tant de progresser.

En fait cela me fatigue d’entendre tous ces gens se plaindre au même titre que les gens qui critiquent les agriculteurs car ils déversent des vacheries dans nos rivières.

A ce sujet par exemple, remontons un peu plus haut et posons nous les bonnes questions :

Pourquoi déversent-ils ces produits si ce n’est pas nous qui le leur demandons par notre consommation ? Nous voulons tout manger tout le temps et au prix le plus bas !!! Vous savez les fruits et légumes à moins de 1€ que vous achetez chez Auchan…

Allez un petit effort, maintenant que vous allez diviser par deux votre consommation de viande (entre 15€ et 25€ du kg), vous devriez pouvoir vous acheter des fruits de meilleure qualité 😉

Que vous soyez pauvre ou riche, avec un QI élevé ou non (le mien n’est pas très élevé), arrêtons donc de manifester dans la rue pour un oui ou pour un non car cela ne fait que perdre notre crédibilité en général et surtout notre énergie. De plus, lorsqu’on voyage un peu, on constate que c’est ce que retienne de nous les autres pays « les Français râlent tout le temps ».

Essayons d’adopter une démarche personelle positive allant dans la bonne direction. Nous pouvons tous être acteur du changement à notre niveau. Si nous le faisions tous, la planète se porterait bien mieux.

Cela passe par son mode de vie comme nous venons de le voir (consommation de tous les jours), et surtout par sa philosophie : vivre simplement l’instant présent et ne plus courir après des biens matériels qui ne font que vous rendre un peu plus « insatisfait », sont quelques exemples qui me viennent en tête.

Pour ceux qui ont encore du mal à comprendre leur impact sur le réchauffement climatique voici un petit rappel :

Vous comprendrez également l’importance de la gestion de l’eau dans le réchauffement climatique.

Celui-ci entraîne de véritables changements sur cette ressource qui est pourtant à l’origine de la vie sur Terre.

Attention, je ne généralise pas car certaines personnes font un travail remarquable pour la sauvegarde de nos rivières et la protection de nos ressources, et ils étaient pourtant dans la rue. Je leur tire mon chapeau.

Vous l’aurez compris, moi, je ne suis pas beaucoup dans la rue pour manifester mais je tente d’accomplir ma part à travers des petits coups de gueule comme celui-ci qui pourront peut-être toucher du monde (ou d’autres que vous ne voyez pas).

J’aimerais continuer d’illustrer ces quelques lignes par plusieurs vidéos explicatives concernant la gestion de nos cours d’eau. Elles représentent des situations que nous vivons tous les jours et que nous voyons à la TV sans forcément toujours comprendre.

Elles proposent surtout des solutions concrètes qu’il nous faut connaître pour les proposer aux élus locaux.

Alors je n’ai qu’une chose à vous dire, partagez partagez et partagez encore !! N’oubliez donc pas votre maire de village (c’est très simple de lui envoyer cet article) qui pourra peut-être réfléchir avant de discuter « remembrement » par exemple.

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
Rating: 5.0. From 2 votes.
Please wait...

4 Commentaires

  1. Bonjour,
    Vis à vis du manger moins de viande, je suis assez septique car derrière cela veut dire encore plus de culture de céréale et moins de prairie. La PAC a déjà engendré plus de 110 000 ha de retournement de prairie en Lorraine (et pas moins de 44 000 ha rien que dans la Meuse) avec tous les effets néfastes avec sur la ressource en eau: pesticides et drainage. Si au niveau mondial manger moins de viande de bovins (et donc en produire moins) est louable au niveau local c’est désastreux pour l’environnement et à la qualité de nos cours d’eau(même s’il y a des bandes enherbées de 5 mètres les drains passent dessous !).
    à +

    No votes yet.
    Please wait...
  2. Merci Yannick pour ton commentaire.
    En fait ta consommation personelle est minime à côté ce que mange une vache pour produire un kg de bœuf.
    Pour faire plus simple et schématiser, un petit potager de 70m carré peut te permettre de manger quasiment toute l’année alors qu’il faudrait 10 ou 50 fois plus de terrain pour nourrir une seule vache qui te nourrirait pas toute l’année.
    On cultive beaucoup plus qu’on ne le pense pour les animaux.

    La consommation de viande à explosé ses dernières années et je trouve qu’on ne parle pas assez de ses conséquences. Regarde sur Internet, beaucoup d’études sérieuses le prouvent.

    No votes yet.
    Please wait...
  3. Je suis l’avis de Yannick. Mes grands parents sont agriculteurs en Lorraine. Une vache ou un taureau élevé en plein champs d’herbe qu’il broute ne pollue pas les rivières contrairement aux cultures céréalières !

    No votes yet.
    Please wait...
  4. C’est l’agriculture intensive qu’il faut combattre et non l’agriculture seule mais ce que vous semblez ignorer c’est que notre agriculture est avant tout destinée à nourrir le bétaille et donc la viande avant de nous nourire nous directement !!

    Avez-vous vu le nombre de litre d’eau qu’il faut pour 1kg de bœuf, je ne l’ai pas inventé !!

    Ce n’est pas les 2 tomates et les 3 carottes que je mange qui poussent dans les champs de Lorraine voyons !!

    Tenez, en cherchant la part exacte de l’agriculture destinée à la viande je suis tombé sur ce liens ou tout est bien expliqué : http://www.viande.info/elevage-viande-sous-alimentation

    Bye

    No votes yet.
    Please wait...

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans BUZZ, Ecologie
Silure record Float tube
Du silure record en Float tube même avec un gilet Décathlon.

Du soleil et des belles couleurs, une canne à pêche et un peu de liberté, vous ferez un petit film...

Fermer