Jamais sans mon Rapala !!

Je suis toujours aussi surpris de voir l’engouement des photos que je publie « en direct de la rivière » sur la page Facebook de Pêche et Sac à dos.

Dimanche encore, j’étais au bord de l’eau. Je suis allé pêcher au leurre en deuxième catégorie pour tenter de piquer quelques poissons.

J’ai choisis une rivière avec du brochet, de la perche mais aussi quelques grosses truites que l’on peut toujours piquer en fin de saison avant qu’elles ne rentrent en période de frai.

L’eau était teintée suite aux pluies diluviennes de la semaine. Le courant commence à pousser et les arbres ont perdu leurs feuilles. Les orties ont disparues ce qui annonce l’arrivée de l’hiver mais cela permet surtout de prospecter des postes inaccessibles en été.

Dans ce contexte, je fais le choix d’accrocher un leurre souple polyvalent. J’entends par là un shad de taille moyenne (entre 7 et 12cm) qui me permettra de piquer aussi bien du brochet que de la perche ou de la truite.

De ce fait, j’ai d’abord choisis un Cannibal shad de petite taille mais de couleur firetiger pour attirer l’attention des prédateurs.

Je le monte sur une simple tête plombée de 5g et voilà un leurre souple « passe partout » comme je les aime. Pas besoin de changer 15 fois de leurres la première heure. Du coup, je garde les mains au chaud et j’accroche le sac à dos.

Quel leurre choisir ?

Quel leurre choisir ?

Me voici partis à arpenter les berges de la rivière.

Le tempérament des poissons changent au fur et à me sure que l’eau se refroidi. Ils étaient tous dans les courants à la fin de l’été pour rester au frais et voilà qu’ils commencent à remonter les cours d’eau pour se regrouper au calme.

J’en ai donc profité pour tester la nage de nouveaux leurres. En fin de saison, je peux accrocher des poissons nageurs de plus grande taille comme avez pu le voir lors de mon dernier article avec les brochets derrière la gare.

Grosse truite fario sur le Rapala Countdown vairon

Le Countdown avec lequel je ne compte plus les prises.

Comme vous le savez surement si vous suivez mes sorties pêche, j’aime beaucoup pêcher avec des rapala de marque Rapala. Ce sont des valeurs sures avec lesquels l’ancienne génération pêchait déjà.

Vu qu’ils existent depuis longtemps et que les modèles n’ont pas vraiment changés, leur prix lui aussi est resté raisonnable contrairement à d’autres marques comme Illex ou Luckycraft qui se gavent !!!

Dans la série des Countdown avec laquelle je m’éclate tout au long de la saison, Rapala France à sortis un modèle légèrement différent avec une nage particulière que vous devez découvrir : le Scatter Rap que vous trouverez ici en vidéo.

Vous pourrez trouver ce modèle ici sur Pêcheur.com et chez certains détaillants de pêche.

J’accroche donc le Rapala Scatter que j’envoie de l’autre côté de la rivière afin de le faire traverser la fin de la grosse fosse que je viens de prospecter au leurre souple.

Le Rapala coule tel son grand frère le Countdown mais c’est au moment de le ramener ou je sent la différence. La bavette incurvée le fait déambuler de façon très évasive. L’animation reste très discrète comme j’aime dans ces leurres. Aucune bille n’y a été ajoutée et malgré l’opacité de l’eau je sent déjà une première touche dans le bras.

Comme quoi la carte du naturel (couleur perche) fonctionne toujours.

Je relance une troisième fois et ramène de façon plus rapide et linéaire, bing le poisson s’accroche vigoureusement au triple de mon nouveau jouet !!

Il s’agit d’une petite truite pleine d’énergie qui est venu engloutir mes 7cm !! Si si je vous assure, je n’ai pas fait comme dans les magazines hein…

Rapala Scatter Rap de 7cm avalé par une petite truite

Scatter Rap englouti.

Je continue à longer la rivière et loupe à nouveau un beau poisson. Je ré-insiste mais finis par accrocher mon poisson nageur dans les arbres !!! Ghrrr ! J’ai l’impression de revivre une ouverture de pêche à ne plus savoir lançer au bon endroit.

Il ne me reste plus qu’un Rapala Countdown Xrap (toujours coulant) de belle taille sous la main, je l’ai en couleur truite. Je décide de continuer ma course avec ce modèle avant que le soleil ne décence de trop vers l’horizon.

Comme au mois de Mars, les truites ne sont actives uniquement quand le soleil réchauffe un peu la surface de l’eau.

Je vois le premier gobage de la journée un peu plus haut que le poste que je prospecte, je décide alors de monter de quelques mètres pour proposer mon leurre à ce poisson.

Après quelques mètres de dérives pour le laisser descendre, je reprend contact avec la ligne pour le faire naviguer le long de la bordure. Je vois à nouveau une belle truite le suivre jusqu’à mes pieds mais impossible à décider !! Je ré-insiste lourdement mais la belle est sûrement rentrée de coucher.

J’en profite pour vous partager sur Facebook « en direct de la rivière » une petite photo de l’un de mes rapalas magiques.

La simplicité et le naturel

La simplicité et le naturel

 

 

 

 

 

 

 

 

Tout en la publiant, je suis en train de me dire qu’à chaque sortie, je me retrouve à un moment ou à un autre à pêcher avec un Rapala. Vous comprendrez donc le titre de cet article.

Je pense que pour la truite, ce sont les meilleurs notamment les leurres coulants (les Countdown) que peu de marques exploitent malheureusement.

Xrap Countdown 7

Je terminerai par le dernier poste du parcours, une belle fosse creusée par le gros virage de la rivière à l’ombre d’une petite sapinière magnifique.

Je me sent tellement bien alors que le soleil est en train de décliner, je tente mes derniers lancers.

Les derniers moments de la saison truite

Les derniers moments de la saison truite

Je prend le temps d’insister car j’ai déjà vu de beaux spécimens par ici, la rivière en produit plusieurs chaque année que l’on retrouve parfois dans les courants plus haut.

Je pêche toujours avec ce Rapala. Je le laisse descendre dans la fosse mais aucun poisson ne semble être présent. J’insiste encore en le laissant descendre de l’amont juste au dessus la fosse, vous savez juste à la cassure…. mais toujours rien !!

Je me souviens alors de ma première truite, prise 2h plus tôt en fin de fosse, là ou le sable remonte pour créer à nouveau du courant.

Je laisse donc traverser mon rapala sur la langue de sable devant moi et reçois direct une grosse châtaigne digne d’un poisson de plus de 50cm.

Automatiquement elle se retrouve en plein courant et la canne se plie en deux.

Je n’ai pas d’épuisette avec moi ni de cuissardes, je me laisse descendre comme je peux juste à la bordure en contre bas. Je remonte ainsi ma belle truite pour une petite photo rapide.

Grosse truite au Rapala coulant

Jamais sans mon rapala coulant ;-)

Il s’agit sûrement de la dernière de la saison avant de passer définitivement à la pêche du carnassier en hiver.

Je retiendrai donc cette saison encore qu’il ne faut jamais sortir au bord de l’eau sans son rapala. Et vous, avez-vous d’autres modèles à me conseiller ?

 

 

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

10 Commentaires

  1. Il y a 20 ans il n’y avait ni rapala, ni autres leurres du même type , même pas de leurre souples type virgule. Décathlon n’existait pas , j’achetais dans des petits magasins de pêche charmants juste des cueilleres de marques mepps exclusivement. Je suis resté sur le modele black fury jaune numéro 3, pas trouvé mieux pour les petites rivières non profondes que ce soit perche , brochet ou truite .

    No votes yet.
    Please wait...
  2. Hello Laurent. Je suis d’accord sur ce modèle de cuillère que je préfère tout de même en orange et noir, cependant les rapala existaient déjà et les anciens pêchaient avec 😉
    Sans forcément remonter en 1930 quand Lauri Rapala a créé sa marque, je me rappel étant gamin voir les anciens prendre du poisson avec ce petit poisson nageur tout en bois…
    Un ami plus vieux que toi m’a encore montré des petits rapala qu’il confectionnait en bois quand il étais gosse. Tu le veras dimanche il te le dira. Allez A+

    No votes yet.
    Please wait...
  3. Si tu peux me trouver la date où rapala a distribué partout ses modèles en France ?

    No votes yet.
    Please wait...
  4. Le cowntdown, le tout petit…..l’arme fatale pour moi qui ne fais quasiment que du ruisseaux/sources……
    J’adore son petit frétillement qu’on peut accentuer avec quelques coups de scion!
    Bel article bravo!

    No votes yet.
    Please wait...
  5. Rapala est arrivé en France il y a 24 ans très exactement.

    No votes yet.
    Please wait...
  6. Bonjour
    Encore une belle aventure avec de jolis poissons à la clé.
    J’ai peu de truites par chez moi, surtout du brochet.
    Je te laisse aller voir les sorties réalisées sur mon blog.
    https://carnapassion.wordpress.com

    Bonne continuation

    Fab

    No votes yet.
    Please wait...
  7. Hello. Merci.
    Tu fais de jolis streamer bravo ils sont bien montés notamment la souris turquoise !!
    a+

    No votes yet.
    Please wait...
  8. En voyant ton article, je me dit:
    <>
    Ce sont vraiment de jolie poissons que tu as pêchés là, j’aime voir aussi la différence de tes rivière par rapport aux miennes. Les configuration sont totalement différentes, ainsi que la taille des truites.
    En tout cas vraiment super ton blog. Allez j’arrête de trainer sur le web, j’ai mon étau à mouche qui m’appel.
    A+ PsK

    No votes yet.
    Please wait...
  9. A quand un nouveau reportage? J’ai vu que tu visitais régulièrement mon blog. Cela fait vraiment plaisir.
    Il y a un salon mouche à Charleroi en Belgique le 30 et 31 janvier. Y seras tu?

    Fabrice

    No votes yet.
    Please wait...
  10. Hello.
    J’y suis déjà allé à Charleroi mais je ne suis pas fan de ce salon. J’ai ce qu’il faut en matos et c’est un peut toujours la même chose :-/
    A+

    No votes yet.
    Please wait...

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans Mes sorties, Pêche
Des brochets derrière la gare
Des brochets derrière la gare.

Toujours le même concept, Dimanche après-midi, pendant que ma petite femme et ma fille font leur sieste, je balance mon...

Fermer