Silure record sur la Moselle : 222cm à vue au leurre souple !! By Franck Renard

Aille aille aille !!!

Nouveau coup de chapeau pour un silure record en Moselle cette fois ci pris au leurre en pleine journée par Mr Franck RENARD !!! On talonne le record de Xav et Benoit avec leur 2,28m puisqu’on à faire ici à 222cm de muscle pris au leurre et à vue s’il vous plait !!! Comme j’ai l’habitude de faire, je lui laisse donc l’honneur de nous raconter ici ce super coup de ligne.

silure coup du soir

id=”attachment_3001″ align=”alignright” width=”424″ caption=”Très gros silure pris sur le coup du soir au leurre”

Franck Renard : Tout commence par un texto de Fabien un peu avant 22h00. Mon « co-équipier halieutique » m’envoie en effet un laconique « silure 220… ». Je l’appelle de suite et il me raconte qu’il vient de sortir de la Moselle, au leurre et du bord, un silure énorme, sombre et surtout très long. Etant seul et voulant le remettre à l’eau rapidement, il l’a mesuré un peu vite à un peu plus de 2, 20 mètres. Idem pour les photos, seul avec un tel poisson et alors que la nuit commençait à tomber, celles-ci ne sont pas d’excellente qualité, le poisson étant photographié à côté de la canne servant d’échelle. La photo n’est donc pas « top » mais permet tout de même d’estimer la taille de ce poisson massif…

Il me raconte alors qu’il a vu plusieurs silures de taille correcte dont celui-ci, qu’il estimait avant de le prendre autour de 1,90m/ 2 mètres…il l’a donc pris à vue, avec un gros leurre souple de type shad !!

Dès le lendemain, je pars un peu plus tôt du boulot et me rend sur ce spot en canal grand gabarit. VNF fermant maintenant quasi systématiquement les chemins de halage, c’est parti pour presque un km de marche. J’étais à peine à 150 m quand je m’aperçois qu’il y a un pêcheur en place….et le genre de pêcheur que l’on n’a pas envie de voir. Arrivé à scooter, 3 canettes d’1/2 litre de bière déjà couchées le long de l’engin, 2 cannes au posé au vif avec un bouchon bien plus gros que ce dernier, fil fluo bouclé en 30 ‰….il attend patiemment la touche !

J’engage la conversation, lui demande ce qu’il pêche et si ça mord. Il me dit alors qu’il traque le silure. J’esquisse un sourire en pensant à son matériel et il confirme alors mes doutes en me disant que malheureusement, cela fait 3 jours qu’il pêche là et que malgré plusieurs touches, il casse à chaque fois….il finit sa phrase quand on voit un premier silure sortir « du trou ».

Quel poste pour un silure de cette taille ?

Oui, je ne vous ai pas encore parlé précisément du poste. Il s’agit d’une ancienne buse passant sous le chemin de halage et fermée de l’autre côté de celui-ci, dans laquelle les silures semblent se sentir en sécurité.

On voit donc un silure d’environ 1,8m en sortir, puis revenir dedans, relativement tranquillement mais sans s’intéresser aux vifs qui sont posés juste devant l’entrée.

Je ré-engage la conversation avec ce fabuleux personnage et lui demande s’il les remet à l’eau s’il lui arrive d’en prendre. Il me dit fièrement que non. Je lui demande s’il les garde pour les manger mais il me fait alors une réponse qui me laisse plus que dubitatif : « Non, je les mange pas, je les prends juste pour le combat puis je les tue parce qu’ils bouffent tous les sandres… ».

Je lui dis alors que je ne comprends pas, qu’il prend du plaisir à les capturer, tout comme moi, et qu’il est ensuite aberrant de les tuer alors qu’il pourrait prendre à nouveau du plaisir à les re-capturer. De plus, rien n’a jamais prouvé que les sandres étaient moins nombreux.

Après un ¼ d’heure de discussion, ma patience a des limites et visiblement, il n’y a rien à tirer de ce genre d’énergumène. Je m’en vais donc sans avoir pu pêcher. J’ai toutefois tiré de cette rencontre une information importante : il y a une autre buse identique plus en aval que je ne connaissais pas…

gros silure en perspective

id=”attachment_2999″ align=”alignright” width=”376″ caption=”Du très très gros silure dans la Moselle !!”

Il était dans une buse…

Deux jours plus tard, je me rends donc à la recherche de cette buse que je ne connaissais pas. Vite trouvée, je ne pêche pas tout de suite et me contente d’observer…au bout de 5 minutes, un silure sort du trou, calmement, et disparait au large…je monte un leurre souple et commence à pêcher. Pas de touche pendant 15 minutes mais le poisson est revenu par 2 fois à l’entrée de la buse. M’apercevant, il a alors fait demi-tour, apparemment un peu énervé par ma présence si je m’en tiens au gros nuage de sédiments qu’il a soulevé en s’éloignant un peu vite…

Encore 10 minutes d’attente, le poisson revient et ne me voit pas car je me suis accroupi et un peu décalé sur le côté. Il s’approche doucement et se « pose » devant l’entrée de la buse. En plein soleil, j’hallucine un peu devant la taille de ce poisson dans moins d’un mètre d’eau.

Je lui lance mon gros shad devant et il l’attaque !!! 

Pas de gros rush mais un départ lent, puissant…Le poisson n’a pas l’air énervé mais il est très lourd et se sert largement de sa masse pour m’arracher 20 ou 30 mètres de tresse. Mon matériel est adapté à cette espèce, le combat ne s’éternise pas outre mesure. Après 10 minutes, sur ce spot sans courant qui aurait pu l’aider, il est prêt à être saisi par la mâchoire inférieure…

Bien qu’habitué à des poissons jusque 2 mètres, j’hallucine devant l’épaisseur de sa mandibule inférieure. Même avec mes grosses paluches, j’ai du mal à le saisir de manière sûre. Je le hisse finalement avec peine sur la berge.

Je sais bien qu’il est préférable pour le poisson qu’il soit sur un support mouillé (une bâche est idéale) mais étant à un km de la voiture, juste avec une canne et une boîte de leurre, j’ai simplement mouillé l’herbe à la va-vite et ai monté ce « bœuf » sur le talus.

Je sors le mètre et le verdict tombe… 2,22 mètres, nouveau record !!!

Du bord et au leurre, les poissons de ce gabarit pris sur la Moselle doivent se compter sur les doigts de 2 mains ;-)…je suis ravi ! Place ensuite aux photos, un ami étant présent, il va s’en charger. Le poisson est très lourd et difficilement manipulable…on fait donc au mieux et nous dépêchons pour remettre à l’eau ce spécimen.

Les nageoires pectorales sont abîmées chez ce vieux poisson et j’ai alors un doute…bien qu’étant bien plus en aval, il se pourrait que ce soit le même poisson que celui par mon pote 3 jours plus tôt dont les nageoires étaient aussi marquées par les années…

silure tout en longueur

id=”attachment_3002″ align=”alignright” width=”510″ caption=”Voici le gros silure à la nageoire abimée”

Rentré à la maison, je m’empresse d’aller voir les photos. Il s’agit effectivement du même poisson que celui de Fabien, pris 3 jours plus tôt environ 1200 mètres en amont…dingue !!

Visiblement fatigué, il ne m’a pas livré le même combat qu’avec lui, le paquet d’hameçons qu’il avait en travers de la gorge l’empêchant probablement de se nourrir et l’épuisant… Je reconnais alors au moins un des montages de l’abruti vu 2 jours plus tôt. Bien coincé en travers de la gorge et l’empêchant d’avaler quoi que soit, il y a donc 3 gros hameçons triples emmêlés avec un paquet de nylon fluo, un bas de ligne en grosse tresse et un émerillon…le tout ayant accroché au passage sur le fond, un morceau de métal de 7 cm de diamètre (un morceau de vélo peut être)…

Silure avec les triples

id=”attachment_3003″ align=”alignright” width=”356″ caption=”La ferraille que le silure a ramassé sur le fond”

J’espère alors que j’ai pu contribuer à la survie de ce magnifique poisson âgé probablement d’une vingtaine d’années…bref, tout le contraire que je souhaite à ce soi disant pêcheur, plutôt destructeur de silure, rencontré quelques jours plus tôt…

Et pour finir, une petite vidéo de la remise à l’eau de mon nouveau record :

 

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
Rating: 5.0. From 1 vote.
Please wait...

9 Commentaires

  1. Super histoire et superbe prise du bord, a vue! Ce doit etre magique!

    Bravo egalement pour la remise a l eau et le netoyage des dents du Silure!!

    Rating: 4.0. From 1 vote.
    Please wait...
  2. fisherallstar

    Genial, beau recit, au fouet il faut tester,lol, amuse toi bien….

    Rating: 4.0. From 1 vote.
    Please wait...
  3. Superbe poisson! ET bravo pour avoir joué au dentiste…

    No votes yet.
    Please wait...
  4. Très belle histoire. Bravo pour ce record et surtout pour les soins apportés au poisson !

    No votes yet.
    Please wait...
  5. Benjamin

    Oui un grand passionné ce Franck !!!

    No votes yet.
    Please wait...
  6. Félicitation pour cette prise et ce récit Franck !

    No votes yet.
    Please wait...
  7. Félicitations, belle bête, se poste la se trouve ou exactement merci et encore chapeau

    No votes yet.
    Please wait...
  8. Les grands pêcheurs se reconnaissent également (et surtout) par le respect qu’ils manifestent envers le poisson. Bravo !

    No votes yet.
    Please wait...
  9. Merci c’est gentil ça 😉
    A+

    No votes yet.
    Please wait...

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pêche en Suède : Big streamers for big Daddies !! | PECHE ET SAC A DOS - […] les brochets ont du mal à avaler nos streamers et autres leurres !! Alors Franck un amis (celui qui…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans Pêche, Rencontres et découvertes
gros-brochet-au-streamer-slider
Un streamer à truite pour 3 brochets : le tout en finesse.

Ah oui je ne vous ai pas raconté !!!! Bon je passe les trombes d'eau que je me prends sur...

Fermer