Comment pêcher la truite à l’ouverture ?


Nous sommes début Mars et vous vous demandez encore quel matériel acheter pour faire votre première ouverture de la truite ? Ou alors vous maîtrisez plusieurs techniques mais vous doutez encore de celle à utiliser ?

Alors que vous soyez débutant ou pêcheur régulier, cet article devrait vous aider à faire votre ouverture.

En effet il n’est pas facile de se décider sur le “comment pêcher” quand on sait que la réponse dépend de nombreux paramètres dont certains peuvent changer les derniers jours avant l’ouverture comme…. la météo !!

Alors nous allons procéder par élimination ou plutôt suivre ma logique “entonnoir” en commençant par les critères que vous maîtriser comme votre lieu de pêche (ruisseau, petit ou moyenne rivière, lac, étang) et surtout vos préférences. Exemple : vous préférez une pêche sédentaire au posé à une pêche plus active au leurre.

En effet des techniques se prêtent plus à un lieux qu’à un autre, même chose pour les apats ou les leurres.

Grâce à cet article, vous devriez savoir comment pêcher, avec quoi pêcher et surtout suivant chaque condition météo.

Avec la météo, vous devrez peut-être vous adapter la veille au soir voir même le jour J. C’est pour cette raison qu’il est important de lire l’intégralité de cet article car vous y trouverez des conseils précis pour vous adapter au bord de l’eau.

Ce dont je suis assez sure, c’est que vous prendrez des truites le jour de l’ouverture et surtout beaucoup de plaisir. Même si mes premières années de pêche n’étais pas fructueuses, une fois que j’ai “compris le truc”, il ne m’est quasiment plus arrivé de rentrer bredouille au cours de ces 20 dernières années.

Quand on remet sans cesse en question ses pensées et donc sa technique de pêche on est en général capable de leurrer au moins une truite en insistant sur un poste prometteur par exemple.

Commençons par une pêche tranquille mais qui est surement l’une des meilleurs technique pour l’ouverture.

Grosse truite 55 +

Grosse truite 55 + prise à la mouche au Streamer (partie 5)

 

1. La pêche au posé (plombée, balle de fond, etc)

En début de saison, les eaux sont toujours froides. Parfois issues même de la fonte des neiges, elles ne permettent pas encore le développement de la vie aquatique. C’est un peu comme dans votre jardin. Il y a bien de l’herbe mais elle ne pousse pas et on n’y trouve presque aucun insecte.

Au fond de l’eau c’est la même chose. Alors les truites sont dans un état léthargique et minimise au maximum leur déplacement. Pour ne pas s’épuiser en pleins courant, elles préfèrent en général les endroits calmes et restent surtout collées au fond.

C’est pour cette raison que la pêche au posé est très appropriée à l’ouverture de la truite. C’est la technique passe partout avec laquelle vous êtes quasiment sure de prendre du poisson !!

Je vous conseille la pêche au posé le jour de l’ouverture de la truite pour :

  • Moyenne et grande rivière en plaine
  • Pêche en eaux fermées (lacs, étangs)
  • Des eaux assez chargées (suite à la pluie)
  • Pêche sédentaire
  • Plutôt pour les truites moyennes et grosses

Cette une pêche qui se pratique avec une canne longue de 3 à 4m et d’un moulinet (voir l’ensemble VARI pour du téléréglable ou TROUT LAKE). La canne utilisée peut en effet une canne télé-réglable (voir mon article sur le choix de sa canne – partie 4.4) ce qui vous permettra de pouvoir pêcher au toc et surtout de faire face à plusieurs situations (rivières encombrées ou non).

La technique dite “pêche de la truite au posé” consiste à accrocher un lest sur son corps de ligne afin de tenir son appât sur le fond de la rivière : soit plusieurs gros plombs chevrotine que l’on pince sur le fil soit une seule olive coulissante.

Gros plomb chevrotine

Accrochez 3 à 4 plombs chevrotines 30cm au dessus votre vers de terre et c’est terminé.

Attention contrairement à la pêche au toc, le plombage doit être suffisamment lourd (entre 4 et 6 grammes environ) pour que la ligne ne dérive pas c’est donc une pêche assez “grossière”. Un corps de ligne en 25 à 30/100ème assurera votre ouverture. Le bas de ligne lui aussi est assez gros avec un hameçon de 6 pour vos gros vers canadiens (gros vers de terre à tête noir que l’on trouve dans le jardin).

Le gros vers de terre est l’appât que je vous conseille car il est naturel et gratuit et c’est surtout le meilleur pour l’ouverture de la pêche en général.

Sinon, vous pouvez accrocher tous les autres appâts qui existent comme la teigne que je vous conseille en complément du vers de terre ou même de la pâte à truite surtout si vous pêchez en eau close (étangs, lacs, etc). Mais le l’oubliez pas, restez sur des choses simples et naturelles. Le vers de terre reste le mets préféré de nos amies les truites.

A la différence de la pêche au toc que nous allons voir, la pêche au posé est une technique principalement sédentaire ou l’on attend le poisson. Comme je vous le disais dans l’introduction, je vous conseille donc de vous poster sur les meilleurs endroits dès le début de votre partie de pêche. Attention le jour de l’ouverture, les places sont chères, vous avez intérêt à arriver avant les autres.

Si vous ne connaissez pas vraiment votre rivière, je vous conseille de suivre les anciens surtout si vous les voyez marcher dès leur arrivée au lieux de rester sous le pont, il y a de forte chance qu’ils savent ou sont les truites 😉

grosse-truite-sauvage-ouverture

Il y a plus de 15 ans avec ma grosse truite sauvage de l’ouverture

Si vous connaissez votre rivière ou votre étang, vous savez ce qu’il y a au fond, vous êtes donc capable de connaître ou poser votre vers pour attraper une truite.

Tendez votre fil et restez en tension quelques minutes. En général la touche intervient durant les premiers instants. Si vous souhaitez insister, vous pouvez poser votre canne sur un super en Y que vous pouvez confectionner au bord de l’eau avec un simple bout de boit.

Si vous en avez dans votre rivière ou votre plan d’eau, sachez que la truite arc en ciel (truite d’élevage déversée pour le plaisir des pêcheurs) tourne souvent en banc lors de l’ouverture car elle est habituée à vivre ainsi dans la pisciculture. De ce fait, vous pouvez rester sur le même poste une journée entière et attraper du poisson à intervalle assez régulier.

Je me rappel encore avoir vécu cela quand j’étais gamin à ne pas comprendre comment ça pouvait être aussi régulier. Cette pêche se rapproche ainsi de celle de la carpe.

Si vous n’avez que des truites de souche (ou que des farios même remises), je vous invite à changer de poste régulièrement.

 

2. La pêche au toc

schéma ligne avec rigoletto

schéma ligne avec rigoletto

La pêche au toc consiste à présenter un appât naturel en général une larve d’insecte comme le trichoptère (porte-bois), la petite bête, la sauterelle (pêche en été) ou le vers de terre en début de saison.

Contrairement à la pêche au posé, on privilégiera les petits vers de terre car il s’agit d’une pêche fine pour plusieurs raisons que je vais tenter d’expliquer.

C’est la technique rênes des petites rivières de montagnes car elle est très adaptée aux petites truites. En effet, les rivières de montagne sont froides et acides, le poisson se développe beaucoup plus doucement qu’en plaine. Vu que l’eau est en général propre en altitude, ne souffrant pas de l’agriculture intensive, la quantité de poisson est importante.

Certains peuvent prendre également des truites monstrueuses comme le fait mon pote Fred Zanella.

Résumons, on trouve beaucoup de truites difficiles mais en quantité importante qui vivent dans un milieux encombré avec beaucoup de rochers et donc de veines d’eau. Le lit de la rivière est bien plus accidenté qu’en plaine ou tout est plus plat.

schéma ligne appâts naturels

schéma ligne appâts naturels

Il faut donc prospecter chaque veine d’eau et chaque pierre pour espérer faire une belle ouverture. C’est une pêche fine et légère mais assez technique qui nécessite une bonne connaissance du milieu.

La canne télé-réglable d’une taille de 5m environ se trouve dans la main la plus forte, le fil entre les doigts de l’autre pour ressentir le “toc” de la touche.

La ligne est simplement pincées de quelques plombs légers et d’un indicateur de touche (flotteur minuscule) si besoin.

Sachez que vous pouvez également choisir la pêche au toc pour votre ouverture si vous pratiquez des cours d’eau de taille moyenne mais très encaissés comme les gaves d’Oloron ou de Pau par exemple ou l’on peut faire de très grosses truites.

Dernière chose avec la pêche au toc, vous pourrez peut-être faire la différence en plaine dans les rivières accidentées avec beaucoup de cailloux et de souches au milieux de la rivière. Dans ce cas de figure, si l’eau est assez claire et que les poissons sont nombreux chez vous, essayez la pêche au toc dès le mois de Mars et vous m’en donnerez des nouvelles dans les commentaires de cet article 😉

En résumé, je vous conseille la pêche au toc le jour de l’ouverture de la truite pour :

  • Les petits ruisseaux et petites rivières
  • Les eaux claires et particulièrement froides
  • Les cours d’eau de montagne ou de vallées encaissées
  • Les pêcheurs actifs qui veulent avancer dans la rivière
  • Plutôt pour les petites truites de souche

 

3. La pêche au vairon

C’est sûrement la technique avec laquelle j’ai attrapé le plus de truites dans ma vie et surtout…. les plus grosses !! En Haute-Marne et dans le tout le nord-est de la France, la plupart des pêcheurs de truite pratiquent la pêche au vairon à l’ouverture. Elle est idéale sur les moyennes rivières peu accidentées avec un fond moyen de 1 à 2m de fond environ.

Pour autant il faut de nombreuses années pour bien la maîtriser et prendre beaucoup de poissons. Nombreux sont les jeunes pêcheurs qui n’insistent pas et qui se rapatrient sur la pêche au leurre tant elle est mise en avant dans les magazines et autres blog.

Comme la pêche au gros vers, les pures “leurristes” préfèrent la critiquer en la laissant aux “vieux viandards” alors qu’ils savent très bien au fond d’eux que l’a chaire naturelle a bien plus de succès que le plastique 😉 Quand aux acteurs du marché de la pêche, il préfère bien entendu vendre du plastique (entre 5 et 20€ le leurre) plutôt que du vairon à 0,30€.

La pêche au vairon manié est une pêche de prospection ou on lance puis on ramène sa ligne. Elle se rapproche ainsi de la pêche au leurre que nous verrons ensuite. Nous pourrions l’appeler ainsi “pêche au leurre naturel”. En effet, c’est une technique très peu couteuse. La seule contrainte réside dans le fait qu’il faut transporter ses vairons pour pêcher.

En début de saison, vous n’avez pas d’autres choix que de les acheter (à moins d’arriver à les stocker à la maison durant tout l’hiver) car avant le jour de l’ouverture de la truite, vous n’avez pas le droit de pêcher.

Même les semaines du mois de Mars après l’ouverture sont compliquées pour pêcher vos vairons car ils ne sont pas encore sortis. Il faudra attendre les beaux jours pour les voir longer les bordures de votre cours d’eau, vous pourrez alors les pêcher avec une ligne très fine et légère (nous reviendrons sur le sujet).

montage godille mort manié truite

Montage le plus simple et efficace

Un conseil, ne les achetez pas trop petits. Il vaut mieux les avoir un peu trop gros qu’un peu trop petit car il est plus facile d’adapter sa monture dans ce sens. Si vous avez plusieurs marchands de pêche prêt de chez vous, n’hésitez pas à les appeler avant pour leur demander la taille de leurs vairons.

Choisissez les montures les plus simples avec le rond en plastique (godilles). Elles permettent au vairon de nager tout seul lorsque vous l’animez pas.

Si vous pêchez les truites d’élevage (en général la truite Arc en ciel) dans votre rivière, elles sont très voraces et n’auront aucun souci pour entamer votre vairon. Il m’est arrivé de pêcher la grosse truite arc en ciel avec d’autres poissonnets comme le gardon. Soyez malin, ayez toujours un ou deux vifs un peu plus gros dans votre musette, vous prendrez peut-être un monstre comme cela m’est déjà arrivé;-)

Concernant la technique de pêche à proprement parlé, je vous conseille de lancer face à vous voir un peu plus haut si vous avez beaucoup de courant et/ou du fond (supérieur à 1,50m).

Évitez absolument le syndrome de la berge d’en face en début de saison privilégiant la berge à vos pieds. A l’ouverture, je fait 80% de mes truites à mes pieds.

Je m’explique : quand vous êtes sure d’un poste, placez-vous 4 ou 5m au dessus puis lancez face à vous sans mouliner puis attendez. Avec le courant le vairon va venir le long du poste à truite. Attendez encore et n’hésitez pas à laisser descendre votre vairon (il m’arrive de ré ouvrir un peu le pick-up) !! C’est en étant patient à ce moment précis que vous allez cartonner le jour de l’ouverture. Je vous le garanti.

Si vous êtes sure de votre poste, vous pouvez prendre vos 5 truites sur le même poste. Il m’est arrivé de passer derrière un pêcheur au vairon ne prenant rien depuis 20 minutes sur un poste et de faire 5 truites à ce même poste après son passage juste parce que je ne prospectais pas !! Je le répète donc, évitez la prospection en début de saison. Restez sur les postes sures et insistez jusqu’à attendre la touche 😉

Pour résumé, je vous conseille la pêche au vairon le jour de l’ouverture de la truite pour :

  • Moyenne et grande rivière en plaine avec peu de fond et de cailloux
  • Pêche très active
  • Plutôt pour les truites moyennes et grosses
  • Plutôt pour les truites de souche (fario)
  • Pour faire la différence sur des grosses truites Arc en ciel

 

 

TOP 5 de mes leurres truite

TOP 5 de mes leurres truite

4. La pêche au leurre.

Après m’être moqué un peu des leurristes dans la partie d’avant, je vais devoir maintenant vous donner les conditions ou cette technique peut-être utile les semaines de l’ouverture.

Je pense que le principal atout de cette technique est sa rapidité de mise en place et donc sa praticité. La pêche au leurre est idéal pour les gens pressés que ce soit dans la préparation de l’ouverture et/ou le jour de l’ouverture.

Au risque de me faire encore huer par les puristes de cette technique; à part quelques conditions particulières, je pense que la pêche au leurre ne peut pas être meilleure que le vairon à l’ouverture !!

Les montages et les grammages qu’offrent la pêche au leurre permettent en effet de palier à de plus nombreuses situations que les autres techniques mais je la préfère plus tard dans la saison. En effet, elle est utile sur des poissons éduqués et donc pour une pêche plus difficile de milieu de saison (eau claire).

Je l’utilise pour une prospection rapide notamment sur des parcours que je connais peu ou pas du tout.

Si vous êtes pressé ou que vous avez lu un peu trop de magazines et autre blog, vous pouvez vous équiper en priorité d’un ou deux leurres souples montés sur tête plombée de 3g à 6g suivant la taille de votre rivière, le fond et le courant. Si l’eau est assez claire dès le mois de mars, que le courant n’est pas élevé et que le fond n’est pas trop poussé (inférieur à 1,50m), je vous conseille d’acheter un cranckbait polyvalent comme le Glenroy 45 vairon ou mon petit préféré le Countdown à condition de maîtriser cette pêche ET votre rivière car il coule et vous risquez de vite le perdre !!

Sinon, vous pouvez relire mon article “quel leurre choisir le jour de l’ouverture ?“.

La pêche au leurre n’est donc pas à proscrire le jour de l’ouverture mais elle n’est pas prioritaire selon moi. Un ou deux leurres dans votre boite peuvent vous dépanner mais quitte à vouloir pêcher vite et prendre du poisson, préférez la bonne vieille Meps numéro 2 de type Aglia !!

Je vous conseille la pêche au leurre le jour de l’ouverture de la truite pour :

  • Moyenne et grande rivière en plaine
  • Pêche très active, rapide et pratique !!
  • Plutôt pour les truites moyennes et grosses
  • Une pêche polyvalente

 

5. La pêche à la mouche.

Si le leurre n’est pas la technique phare du mois de Mars, la pêche à la mouche l’est encore mois mais elle peut séduire certains d’entre vous qui en ont peut-être marre d’utiliser toujours la même méthode depuis de nombreuses années.

D’autres seront peut-être tombés amoureux de cette technique suite à mon article sur la pêche à la mouche pour les débutants ?!!

Alors si vous faites partie de ces gens là, je vais tenter de vous donner quelques conseils pour la pratiquer le jour J !!

La pêche en sèche (technique traditionnelle avec la mouche qui flotte) peut-être utile si vous avez du soleil et que les température sont anormalement hautes pour un début de saison. Elle peut-être utile en cas de gobage bien entendu mais vous n’aurez aucune chance de faire monter un poisson en pêchant les courants par exemple comme on pourrait le faire en été.

Si l’eau n’est pas trop sale, la pêche à la mouche noyée est une technique ancestrale qui se prête très bien à l’ouverture à condition de la maîtriser et…. d’avoir de la place.

Une connaissance l’explique très bien dans cette vidéo, regardez la partie pratique avec le tricotage et la dérive (à 9min environ). Pour le matériel vous pouvez rester simple comme je l’explique dans mon article pour les débutants :

Quand à la pêche en nymphe, j’ai eu peu de résultats sur les truites en début de saison. Il m’arrive d’attraper des ombres indépendamment de ma volonté. Je vous conseille pas particulièrement cette pêche au mois de Mars.

Cependant, la pêche au streamer peut réellement faire la différence comme je l’ai souvent montré sur mon blog. En effet, c’est une pêche de prospection lente qui se manie très bien dans les eaux froides.

La confection d’un streamer à truite est simple et peu couteuse c’est donc une technique intéressante qui se rapproche des avantages de la pêche au leurre.

Je vous conseille la pêche à la mouche le jour de l’ouverture de la truite pour :

  • Les rivières moyennes en plaine
  • Les eaux assez claires et peu chargées
  • Du soleil
  • Compléter une autre technique vue précédemment
  • Toutes tailles de truite mais de souche

 

Enregistrer

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
Rating: 4.7. From 3 votes.
Please wait...

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This