Faut-il tuer la truite Arc-en-ciel ?


Bonjour à tous.

Je sais que beaucoup de pêcheurs à la mouche (vous en faites sûrement partie) pêchent en No-Kill et ce sujet fait souvent débat sur les forums et les blogs de pêche. On parle parfois du No-kill avant même de parler de l’action de pêche en elle même c’est bien triste. Je l’ai encore vus dans les commentaires sur la vidéo pêche de la semaine

Du coup dans cet article, je vais soulever une question que je me pose souvent. J’aimerai avoir votre avis sur le sujet ou quelques conseils. S’il vous plait, ne me jeter pas de tomates pourries sur la tête. L’article est un peu provoque volontairement pour soulever le débat.

Faut-il tuer les truites Arc-en-ciel en rivière ou les pêcher en NO-KILL ?

 

– La truite Arc en Ciel est un super poisson de sport.

Comme beaucoup de pêcheurs, il m’arrive de prendre des truites arc-en-ciel. Elles me procurent des sensations différentes d’une truite fario car elles sont souvent plus combatives à taille comparable. Si vous avez la chance de rencontrer une truite Arc en ciel qui vit depuis plusieurs années dans la rivière, alors vous allez faire face à un vrai poisson de sport.

Ces truites ont également un comportement différent, elles sont parfois plus difficiles à leurrer que les truites fario.

Quelques conseils d’après mes petites expériences: vous pouvez la pêcher en début de saison à l’ouverture un peu après leur introduction. Quand les grosses truites farios ne sont pas encore sorties, elles vous permettent de vous amuser dès le mois de Mars. Je la pêche pour ma part au streamer lapin assez flash (j’aime le vert chartreuse/noir). Niveau comportement, elles restent plutôt en ban à l’ouverture et se prennent facilement une fois que vous les avez trouvées.

Plus tard dans la saison, il m’arrive d’en trouver en train de nympher ou de gober en général juste sous la surface. Pour les attaquer en nymphe à vue, vous les trouverez souvent en bout de branche plutôt à l’ombre.

En plein été, je les vois souvent tourner en surface et elles font rarement la même boucle contrairement aux grosses truites fario qui font quasiment la même ronde toute la saison. En été, la truite Arc en ciel vous donnera aussi du fil à retordre. Il m’arrive parfois de ne pas réussir à les leurrer malgré leur activité. Pire que les ombres.

 

 

– Alors, l’introduction de truite Arc en ciel est elle problématique ?

Pour moi “oui” car son introduction répond à un besoin à court terme seulement : le plaisir du pêcheur à l’ouverture.

Si les pêcheurs ne prennent pas assez de truite à l’ouverture, les sociétés verront leur nombre de cartes chûter l’année suivante. Moins de carte donc moins d’argent pour acheter des truites Arc en ciel en pisciculture et ainsi de suite. C’est donc vite un cercle vicieux sur le long terme !! Je pense que certains font le même constat chez les APPMA locales.

En France, le repeuplement de la rivière n’est pas possible avec la truite Arc en ciel car elle ne peut normalement pas se reproduire dans nos rivières. De plus, les truites Arc en Ciel nuisent potentiellement au développement de la truite fario de souche car elles prennent la place (les caches) des truites fario et entrent également en concurrence alimentaire. Ainsi, en introduisant des truites arc en ciel dans la rivière, on ne favorise pas le développement de la truite fario de souche. L’espèce étant déjà fragile au dérèglement climatique et aux pollutions, l’introduction des Arc en ciel accélère la disparition de la truite Fario.

Par conséquent, avec cette analyse rapide, je pense qu’il est conseillé de ne pas remettre à l’eau la truite Arc en ciel. Pour ma part je relâche toujours mes truites sauvages mais je considère les truites arc en ciel plutôt comme un nuisible (au même titre que le brochet en première catégorie) alors je préfère en général les offrirent à ma belle-mère 😉

Même si cela me fait un peu mal, je les relâchent rarement quand il m’arrive d’en prendre, quitte à les laisser sur la berge pour les renards !!! Le but étant d’essayer de protéger ma rivière.

Qu’en pensez-vous ? (même question pour le brochet)

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
Rating: 3.0. From 2 votes.
Please wait...

40 Commentaires

  1. Sujet polémique mais je suis bien d'accord avec toi… sauf en seconde catégorie où je relâche ces poissons (qui ne tardent pas à se faire croquer de toute façon!!! ou attraper par la super papy du coin).

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  2. Bonjour,
    De mon cote je garde tou mais poisson car je le mange.
    Je gagne peu et il paré que le poisson ces bon
    Merci

    Rating: 4.0. From 2 votes.
    Please wait...
  3. Bonjour,
    je découvre votre blog… très sympa.
    Mon avis, la truite de lâché, arc en ciel ou autre, peu importe, fait partie du problème de la gestion piscicole de nos cours d’eau.
    Elle contribue au déséquilibre issu de cette foutue habitude de prendre nos rivières pour un banal produit de consommation !
    …le problème est vaste.
    J’ai rencontré un jour sur un salon, un responsable de société de pêche qui m’a affirmé que le lâché de truite arc en ciel n’était pas préjudiciable pour les rivières qu’il gérait avec son association car elle n’était pas piscivore… foutaises !!!
    Une truite à l’instinct dénaturé pour cause d’élevage se jette sur tout ce qu’elle trouve en début de saison pour se rassasier, y compris les juvéniles des poissons autochtones, j’en suis persuadé !
    A bientôt.

    Rating: 4.0. From 3 votes.
    Please wait...
  4. ChewbeeDoo

    Je ne la relâche que lorsque le parcours l’exige.

    Comme il a été précisé dans les autres commentaires, une AeC rentre en concurrence avec la Fario, donc si le cours d’eau à déjà du mal avec sa population endémique de Fario, l’AeC est une menace.La présence d’AeC aggravera toujours la situation de la rivière.

    Pour le pêcheur c’est vrai qu’elles sont super costaud, mais même “ensauvagé” si elle tiens une saison ou deux ou trois … ça reste un déversement de truites adultes.

    A voir sur Seasons en ce moment (Aout 2012) : “Quelles rivieres pour demain” où des hydro-biologistes et des gestionnaires pêcheurs montre que si la souche native est encore présente sur les tributaires, on peut sauver une rivière !
    Il faut bien sûr que l’eau soit “propre” mais il faut surtout que l’habitat (caches, courant, seuils, etc. soit favorable quitte à le recréer lorsqu’il a été détruit. Et enfin ne pas faire n’importe quoi avec la rivière 😉

    Encore merci pour ton blog qui est vraiment bien.

    No votes yet.
    Please wait...
  5. Benjamin

    Je n’ai pas Season malheureusement, si tu arrives à avoir la vidéo sur le net n’hésites pas à faire tourner. Elles circulent parfois.
    Merci pour tout tes commentaires.

    No votes yet.
    Please wait...
  6. Bertrand

    Effectivement, la TAC pose des problèmes dans les cours d’eau ou la Fario est encore présente, mais elle peut aussi être introduite dans des cours d’eau ou la Fario a disparu ( principalement dû à la pollution et au réchauffement des cours d’eau avec la mise en place de barrage Hydro-électriques ou l’abandon progressif d’entretien des cours d’eau, gestion de la ripisylve et faucardage ).
    C’est effectivement un magnifique poisson de sport, et ses exigences écologique lui permettent de vivre la ou la Fario ne survivrait plus.

    No votes yet.
    Please wait...
  7. Bertrand

    N’en sois pas persuadé, c’est sur !!!!!

    No votes yet.
    Please wait...
  8. Benjamin

    Merci pour ton commentaire. Je suis d’accord avec toi.
    A plus tard

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  9. Bonsoir,
    Je pêche dans le 38, et souvent la question : relâcher les aecs??!!??.
    Il est vrai que c est un poisson combatif, quand lâché depuis quelques temps.Maintenant, je pense aux farios de 20cm, du coin , qui voient débarqués une arc de 35 dans leur cache..
    bonne pêche @+

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  10. salut ! sujet hyper intéréssant ! pour résumé je partage ta vision des choses a 99% également dans le but de protéger l’avenir de nos farios de souche… quant au renard lui il ce débrouillera tout seul il a plus d’un tour dans son sac c’est bien connue 🙂
    donc je ne laisse jamais de poisson au sec ! je préfere me forcer a le manger ou le donner ! que de culpabilisé sur la mort d’un poisson qui dans la majeur partie des cas; n’a pas jamais demander a ce retrouver là il est !
    amicalement !
    bibi

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  11. duhoux

    Bonjour,
    Je recherche sur le web ce que devient une arc (ou une fario d’élevage) qui est lachée dans un ruisseau ou petite rivière de 1ère cat à l’ouverture. Personnellement, je n’en ai jamais péché (Vosges) après 1 mois, alors elles sont toutes prises ,, elles meurent ? elles descendent très bas en 2ème ?
    Donc pour répondre à la question d’origine, si elles ne sont plus là après 15 j à 1 mois : elles ne gênent pas !
    Merci

    No votes yet.
    Please wait...
  12. Benjamin

    Hello
    Bonne question, pour moi elles sont prises en grande partie pendant l”ouverture et les jours qui suivent mais tu peux quand même en prendre durant la saison, cela m’est déjà arrivé surtout quand il y a peu de prise à l’ouverture.
    Lors des crues, les poissons peuvent descendre avec le courant en effet mais en général elles restent vers l’endroit ou elles ont été lâchées.

    Bonne pêche

    No votes yet.
    Please wait...
  13. lepecheurmosellan

    Je suis par définition contre toutes les espèces introduites, on voit bien le mal que fait la perche soleil dans les étangs, le mal que fait le poisson chat dans nos fleuves et rivières………je suis pour ton parti de ne pas les remettre à l’eau et je trouve notamment irresponsable de continuer à les introduire malgré la lente disparition des truites fario. Les APPMA sont irresponsables, est-il mieux de voir une politique du chiffre que la sauvegarde de la bio-diversité française? Décidément le monde actuel n’est plus soumis qu’à la politique du chiffre.

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  14. Vinka74

    Trop de mal a tuer un poisson qui ma donné du plaisir que ce soit un fario ou une arc …

    Rating: 4.0. From 1 vote.
    Please wait...
  15. thierry

    Bonjour, si je peux me permettre une arc en ciel ne devrait pas être plus “nuisible” qu’une fario d’élevage, on a trop tendance a associer fario = sauvage, arc = élevage… Malheureusement la plupart des prises, y compris de farios n’ont rien d’un poisson sauvage.
    Au fait, pour les anti introduction, est ce qu’ils disent la même chose sur le black bass? ou la carpe?
    Je suis aussi contre le fait que le brochet soit nuisible en 1er categorie, tout simplement parce qu’il a la libre circulation et que c’est une foutue invention de l’homme de le protéger d’un côté du pont (côté 2em cat) et de le désigner comme ennemie de l’autre côté du pont (côté 1er cat).
    Enfin pour répondre clairement, l’arc en ciel n’a pas du tout le même comportement que la fario, elle n’utilise pas les caches des farios et naviguent en pleine eau. Elle peux être jugée indésirable uniquement dans les cours d’eau qui présentent une population sauvage de fario pour éviter la prédation sur les petites farios et la concurence, bref, dans 95% des cas je ne vois pas le pb de son introduction.

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  16. Merci Thierry pour ces remarques.
    En effet des farios ne pure souche il n’y en a plus beaucoup.
    Pour les brochets je suis 100% d’accord avec toi. La nature sait se débrouiller toute seule.
    Bye

    No votes yet.
    Please wait...
  17. le noy421

    salut
    je suis pour le lache de truite arc en ciel dans nos riviere .
    c est tres sympa de la croiser au bout de sa canne!!!

    apres observation de nombreuse année de peche en riviere la truite arc en ciel et saumon de fontaine n occupe pas les meme poste dans la riviere .la fario n est donc pas reelement affecte.

    ma constatation a ete vérifier par de recent constat scientifique !
    les 2 peuvent cohabite sans probleme a condition que la population de truite arc en ciel ne deviennent pas trop importante .

    No votes yet.
    Please wait...
  18. bonjour à tous, je pense que lâcher des poisson élevé dans une ” piscine ” pour ensuite les relâcher dans des cours d’eau naturel est une énorme bourde d’autant plus que les aec ont beaucoup de mal à se reproduire mais la clée est là pour les appma !! faire en sorte que tout un chacun puisse prendre du poisson sans que les lâchées envahissent les cours d’eau vu qu’elle se reproduisent difficilement ! au lieu de faire ça les association de pêche devrait nettoyer les cours d’eau pour que notre bonne vieille fario puisse s’y sentir chez elle ! pour ma part, dans le jura, je n’est pas encore pris une seul aec donc la question de les relâcher ou pas ne s’est pas encore présenter mais de toute façon je garde toute mes prises supérieur à trente cm car manger du poisson de grande surface non merci !

    No votes yet.
    Please wait...
  19. hello amis pecheurs

    perso relaché une aec dans la riviere je trouve cela pas terrible pour la fario: l aec mange les alevins des farios. puis une aec presque sauvage c est bon donc je les garde. cette annee la ou je peche un barrage de la pisciculture a casse et plein d aec ont ete introduites dans la riviere: des aec de 25 cms mais aussi des aec de 60cms! et bien le resultat c est que la fario a disparu petit a petit….. on voit bien l impact que ca a eu sur la fario. mais la pression de peche qui se cree ou certains pecheurs pour rentabiliser leur permis prennent tout ce qui bouge et demandent a avoir du poisson dans la riviere contribue aussi au lacher de aec. cette annee encore j ai fait l ouverture en riviere: j ai pris que des truites farios toutes maillees a 31 cms….. bizarre non?

    No votes yet.
    Please wait...
  20. Christian

    Oui, je garde uniquement les AEC lâcher en rivière de 1er catégorie.

    No votes yet.
    Please wait...
  21. Christian

    le lâche de truite AEC en rivière de 1er catégorie devrait êtr interdit

    No votes yet.
    Please wait...
  22. A la Reunion il n y a que des arc. Elles se reproduisent naturellement sur 9 km des 550 km de rivière de 1er catégorie .Nous devons aleviner pour le reste des rivières . Laec à été introduite en 1920 dans les parties hautes parce qu’il n’y avait rien d’autre . Les écologistes du département veulent l’éradiquer au prétexte qu’elle est exotique et envahissante , ce qui est scientifiquement faut en milieu tropical . Une étude d’impact nous a été imposé . La fédération de pêche de la Reunion est en danger : plus de la moitié des pêcheurs sont des pêcheurs de truite .

    No votes yet.
    Please wait...
  23. sauf que les truites d’elevages ne peuvent pas se reproduirent dans la nature , (elles sont modifiées genetiquement )
    et sont un probleme pour les poissons sauvages de nos riviéres , elles sont concurentes a l’ecosysteme ….. et font des ravages
    avec les alevins des poissons sauvages ,,, il devrait etre interdit de les lacher dans les cours d’eaux publiques ..??????

    No votes yet.
    Please wait...
  24. Triploïdisation de la truiteModifier

    En France les truites destinées à la production de filets, darnes ou fumées sont en général des femelles triploïdes triple XXX (trois chromosomes X). Ces truites ne produisent pas d’ovule ce qui permet de les élever jusqu’à une grande taille sans problème. Elles sont obtenues à la suite de la manipulation suivante :

    En première génération des truites sont fécondées avec du sperme stérilisé (sans ADN), l’œuf (en fait un ovule activé par la pénétration du spermatozoïde) subit un choc hyperbarre pour empêcher l’expulsion du second globule polaire. Les œufs donnent des femelles clones de leurs mères.Ces femelles sont nourries avec un aliment contenant une hormone androgène et deviennent des “néomales”[5]. Elles développent des gonades mâles et sont sacrifiées pour récupérer leur semence qui a la particularité d’être uniquement porteuse du chromosome X. Les carcasses partent à l’incinération.Des ovules classiques sont fécondés avec ce sperme “tout femelle”, les œufs subissent à leur tour le choc de pression pour permettre la triploïdisation. On obtient des truites triploïdes avec trois chromosomes X.

    Des manipulations similaires sont utilisées avec la plupart des espèces commerciales qui où un des sexes présentent des caractères plus favorable à l’élevage. Chez le tilapia ce sont les mâles qui sont obtenus soit par traitement des juvéniles à la testostérone soit avec l’utilisation de géniteur spéciaux mâles YY ou des traitements thermiques[6].

    No votes yet.
    Please wait...
  25. pour ceux qui ont compris , les truites d’elevages
    ne peuvent pas se reproduirent parce qu’elles sont rendus steriles….
    je suis cosgien …… et ces truites d’elevages ont fait disparaitrent les truites sauvages , celles que l’ont pouvaient atrapper a la main sous des grosses
    pierres dans les ruisseaux et rivieres …. (il y a longtemp ) ……
    maintenant les federations de peches (des pecheurs ) vous font payer
    une carte de peche (80 euros ) pour vous faire pecher des truites d’elevages
    qu’ils payent eux mémes ( 1 tonne , ou 100 kg celas depend ….
    bref …… on lache dans la nature ( le 6 ou le 8 mars ) des tonnes de truites d’elevages …. qui s’empressent de bouffer tous les alevins des autres especes de poissons sauvages …. tout celas pour satisfaire des crevards de poissons (beaucoups de pecheurs qui n’ont pas de patientes et qui veulent faires des cartons avec ces truites d’elevages .. dés l’ouverture de la peche ) …..
    en plus question gustative il n’y a pas photo la sauvage est bien meilleurs que
    l’elevage , ( sans pour celas en faire une hecatombe ) pour exemple ,
    je suis pecheur mais pecher 10 kg de truites d’elevage dans le méme temp qu’une
    truite sauvage , ne m’interesse pas ??? je préfere pecher une ou deux truites sauvages ( pour les manger , et relacher les autres ) plutot que de pecher des truites
    d’elevages qui mordent méme aprés des hameçons sans appat (quand elles ont vraiment faims ) …… bref je préfere faire moins et etre bredouille quelquefois
    que de pecher dix kilos de truites d’elevages et ne plus savoir quoi en faire …
    sauf que la truite d’elevage , ne devrait etre acceptée que chez les pisciculteurs privés (peche a la truite ) mais pas laché dans la nature ?????????????

    No votes yet.
    Please wait...
  26. c’est pareil pour le brochet , l’esturgeons , le saumon de fontaines , personne n’aime
    le maïs trangenique , mais celas n’empeche pas les gens de manger du poisson transgenique ( méme si il a quelque fois bon gout ) …..
    quand au no kill je ne suis pas contre , mais payer pour pecher du poisson d’elevage
    et le relacher dans la nature pour qu’il fasse plus de degat ??????
    j’aime autant le donner aux chiens et aux chats qui eux en rafolent du poisson
    frais , et surtout entiers , pas leurs boites et leurs croquettes fait avec les restes des restes des poissons d’elevages ? (méme si la truite d’elevage et meileurs que le
    saumon d”elevage ? farcis avec de l’ail, et du persils , (a consommer avec moderation , pour conserver l’ecosysteme , car celas ne sert a rien de faire du gachis avec la faune sauvage ?? et en plus de la poluer avec de l’elevage ??

    No votes yet.
    Please wait...
  27. bref …. il devrait etre interdit de lacher des poissons d’elevages ….
    dans la nature …. ce n’est méme pas une question de no kill … ou beaucoups pechent du poisson d’elevage relachés dans la nature ? (pour faire plaisir aux pecheurs ???? ) le probléme est doit on etre obligé de lacher des poissons d’elevage
    dans la nature , pour satisfaire les pecheurs du dimanche ???

    No votes yet.
    Please wait...
  28. Merci pour tout ces commentaires qui changent un peu et qui du coup, me font plaisir…

    No votes yet.
    Please wait...
  29. Sedrina

    Cela fait près de 50 ans que j’arpente les rivières et que j’observe la nature et analyse les pratiques piscicoles….. Cela ne me donne aucune prérogative sur quiconque, seulement le droit d’avoir une opinion un peu différente.
    Et bien oui la truite fario disparait peu à peu, mais au delà de la truite de souche qui s’éteint doucement c’est toute la vie aquatique qui disparait. En fait un phénomène qui devrait nous interpeller car notre responsabilité est ENTIERE. La difficulté de l’affaire c’est que nous ne savons pas enrayer le phénomène et revenir à la situation antérieure. En fait pour la truite et les autres poissons de nos belles rivières le problème c’est la faim…
    Nous savons en vase clos élever de magnifiques poissons, les relâcher dans le milieu, mais nous ne savons pas restaurer ce milieu et recréer autour des lâchers de poissons les conditions nécessaires à leur développement. La rivière est devenue vide de nourriture aquatique, plus de larves, de crevettes, de phryganes, de bestioles qui faisaient autrefois le bonheur de nos belles mouchetées. Les produits chimiques, insecticides, pesticides, fongicides, désherbants, engrais, nitrates et autres ont détruit d’une manière irréversibles la nourriture fourrage. Leurs effets rémanents font que plus rien ne survie. Nos chers paysans, pardon nos chers exploitants agricoles portent une grande responsabilité dans cet état de fait, mais sont-ils réellement responsables? ils n’ont fait que déverser les produits préconisés par l’industrie chimique. Si les hirondelles ont disparu c’est parce que les insectes ont disparu. Promenez-vous le long des berges, vous ne serez plus importunés par les insectes, ne verrez plus le ballet des bergeronnettes, ni ne verrez les éclosions du temps jadis….! Par contre la qualité de l’eau n’a jamais été aussi bonne, les industries lainières et autres ont disparu, les stations d’épuration fleurissent, la plupart des poubelles de déchets ne finissent plus dans la rivière! Pour s’en convaincre il n’y a qu’à prendre exemple sur les piscicultures. Implantées au bord des rivières à truites elles prennent l’eau en amont pour alimenter les bassins où les poissons explosent et la rejettent en aval. Les poissons d’élevages à force de granulés se développent à des vitesses vertigineuses, ce qui prouve que le milieu et les conditions de vie leur sont favorables. L’eau étant un facteur commun c’est bien le problème de la nourriture qui diffère et qui pose problème dans la nature. Les mêmes poissons lâchés dans la rivière vont décliner et mourir inexorablement sous quelques mois. Que l’on ne disent pas ces poissons ne savent pas se nourrir, car ils savent bien se saisir d’un asticot, un vers, une teigne voire une mouche présentés au bout d’une ligne et pourtant ils n’ont jamais vu la plupart de ces appâts………..!
    En conclusion le problème qui est posé est bien la quantité de nourriture disponible dans la rivière, le jour où l’homme sera capable de réintroduire des insectes et autre faune aquatique capables de se développer et de se reproduire les poissons reviendront tout naturellement. Mais de toute évidence ce n’est pas le chemin suivi par les fédérations de pêche qui se bornent à réintroduire du poisson pour faire en sorte que l’industrie de la pêche puisse subsister encore longtemps. Mais à quel prix, et pour quel résultat? Alors juste un mot pour finir sur les lâchers de poissons d’élevage,heureusement qu’ils existent! car sinon comme nos rivières sont pratiquement vides, plus de pêcheurs et si plus de pêcheurs plus d’argent. Je ne vous fais pas de dessin sur le sort de nos rivières, si cette configuration devait se produire. Qui s’en préoccuperaient? Par ailleurs les poissons d’élevage font-ils du tort aux populations autochtones? Réellement je ne le pense pas, je crois fermement le contraire, ils protègent les derniers spécimens.Par ailleurs ces poissons ont bien peu d’espérance de vie, capturés dans la semaine de leur lâcher, ils sont voués à disparaître d’une manière ou d’une autre si par hasard quelques uns d’entre eux parvenaient à échapper à la pression halieutique.
    Voilà les réflexions d’un vieux pêcheur qui à pris désormais le parti de conserver pour sa consommation les poissons d’élevage et de relâcher sans exception toutes les truites fario de souche, petites ou grosses dans l’espoir insensé qu’un jour tout puisse redevenir comme avant…………!

    Rating: 5.0. From 1 vote.
    Please wait...
  30. Hello

    Voilà un point de vue qui se rapproche du miens et qui diffère un peu de ce qu’on entend habituellement.
    Je rajouterai simplement le problème de la quantité d’eau qui pour moi à autant d’importance que la quantité de nourriture qui, dans certaines rivières restent abondantes. C’est un poil contradictoire de dire que la qualité de l’eau est parfaite et que la nourriture diminue.
    Je pense que la qualité de l’eau a baissée quand même en plus de la quantité 😉
    L’article avait pour but de susciter quelques commentaires intéressants ce qui est le cas et j’en suis ravi.
    Bonne soirée

    No votes yet.
    Please wait...
  31. martial

    bonjour,
    je me suis souvent pose cette question.
    Jen ai conclu que finalement, il n y a que peu d arcs et qu elles ne sont la que pour un temps limité. D e mon point de vue, les cormorans sont bien plus nefastes… sur la haute marne comme ailleurs!

    No votes yet.
    Please wait...
  32. Hello.
    Merci pour ton commentaire. C’est marrant que tu me parle de la Haute-Marne.
    A+ et bonne année

    No votes yet.
    Please wait...
  33. Arc en ciel, rat gondin, ecureille gris, silure , ecrevisse americaine, non rien a faire hors dun parc prevu a cette effet. Je les laisse pour les renards!

    No votes yet.
    Please wait...
  34. Que ce soient arc en ciel ou fario les truites de lâcher doivent être prélever car en aucun cas elles peuvent se reproduire des tests génétiques l’ont prouvé mais malheureusement certaines aapma continuent à faire des lâchers de truites de bassine pour soi-disant le plaisir des pêcheurs…

    No votes yet.
    Please wait...
  35. je suis contre le no kill ,blessser un poisson pour le plaisir c’est ridicule;je peche seulement une truite qui depasse le kilo,les autre je le regarde sans jeter la ligne;vaux mieux pecher un seul poisson et le deguster plutot que le blesser et apres le relacher;la plupart des poissons meurent

    No votes yet.
    Please wait...
  36. le poisson doit rester dans son propre milieu d’origine

    No votes yet.
    Please wait...
  37. truite arcenciel=poubelle

    No votes yet.
    Please wait...
  38. schizothyme

    Bonjour,
    Je viens de réaliser une mare (28 x 6 x 1,5 m)et je teste des AEC pour commencer. J’ai essayé de comprendre les raisons de la non reproduction, pas simple, les avis divergent entre manipulations génétiques et milieu captif non favorable. En poursuivant mes recherches j’ai lu des articles qui argumentent en faveur de l’introduction de l’AEC.
    http://peche-hautes-alpes.com/manifestations/hautes-alpes-la-truite-arc-en-ciel-est-elle-un-danger-pour-notre-truite-fario
    Je ne suis pas pêcheur, mais bonne pêche à tous.

    No votes yet.
    Please wait...
  39. A la Réunion , nous n’avons que la truite arc en ciel et je suis très heureux de l’admirer quand je me baigne en rivière . Je suis entrain de m’équiper pour la pêche . Heureusement qu’elle existe !

    No votes yet.
    Please wait...
  40. Bonjour tout le monde dit il n’y a plus de truite fario la faute au truite Arc en ciel c’est juste une grosse blague regarder les commentaires les 3/4 gardes les poissons avant ou pendant leur maturité sexuel maintenant ne vous plaignez pas .
    Je ne pratique pas le NO KILL a 100% je le garde uniquement quand je le blesse , quand je vois des personnes qui gardent tout les poissons maillés et qui râle de la disparition des espèces en mettant cela sur le dos de l’introduction d’une autre je suis perplexe.
    Et de le laisser agoniser sur la berge, même pas imaginable car tout simplement j’ai du respect pour le poisson qui ma donner du plaisir.

    No votes yet.
    Please wait...

Trackbacks/Pingbacks

  1. 5 conseils pour pêcher au streamer à l'ouverture | CLERGET BLOG - [...] en rivière surtout à l'ouverture quand je m'amuse avec les truites remises (truite arc en ciel ou [...]
  2. Ma page fan est créée et mon blog remarche ! | CLERGET BLOG - [...] les voir fleurir dans mes derniers articles (Zanella pêche, grosses truites dans un ruisseau, sur la truite arc en…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This