Ouverture 2012, un dimanche en nymphe à vue.

Helllloo !!!

Alors alors alors ?? C’était comment cette ouverture de pêche 2012 ??

Pour ma part, c’était calme dans une eau froide, les truites sont encore en léthargie.

Allez vous voulez un petit compte rendu ? Ils sont rares mais avec ma première prise de l’année, cela me tiens un peux à coeur 😉


Le samedi était difficile.

J’avais la possibilité de pêcher des truites remises ou alors d’essayer de faire quelques truites sauvages décidées à sortir de leur tanière. Du coup, j’ai pêché essentiellement au streamer car je n’ai vus aucun poisson dehors. J’ai insisté sur des postes que je connais, sous les souches mais rien n’y a fait même pas une tape ou un suivis.

Sur les coups de midi, je décide alors d’aller sur un autre parcours ou je sais qu’il y a pas mal de remises mais rien au streamer une fois de plus. Le fleuriste qui m’a délivré ma carte de peche le matin m’avais dit que les truites remises étaient petites alors je me dis que mes streamers en lapin pour les grosses truites en hameçon de 2 ou 4 sont peut être un peux trop imposant…

Je troque alors un streamer contre une belle nymphe bien garnie assez magique compte tenus des résultats qu’elle m’apporte tous les ans. Je vous ai d’ailleurs fait une petite vidéo montage de cette nymphe à venir sur ce blog. Je commence à peigner la veine de courant et après quelques passages une belle petite fario se pique….

Ses nageoires et sa couleur me font dire que c’est une truite remise.


– Le dimanche en nymphe à vue.

Le samedi soir, j’ai mes 2 potes Benoit et Xav qui débarquent à la maison pour l’ouverture du lendemain. Je sais que je n’ai pas le droit à l’erreur car ils ont fait quelques km pour venir pêcher autre chose que du brochet et du Silure (Rappelez vous la vidéo, Xav avais fait ce silure record en Moselle). Je dois donc les amener dans un petit coins de paradi que je connais bien même si je l’ai très peux pêché la saison dernière.

Le dimanche, je retrouve Seb avec qui nous commençons la journée en bonne et due forme. Je prospecte quelques postes que je connais et j’aperçois les nageoires pectorales d’une belle truite en bordure de l’autre coté. Il m’est très difficile de la voire alors quand je descend dans l’eau pour tenter de lui présenter une nymphe je ne vois plus rien alors je pêche à l’aveugle et elle finira par rentrer à la maison… Au moins j’en ai vus une belle…

Je décide de rentrer dans le sous bois ou je connais chaque poste mais la rivière a été nettoyée et la plupart des arbres qui étaient en travers ont été retirés. Je suis dégouté !!! Je ne sais pas ce que vous en pensé, certes ils ont nettoyé pour éviter les inondations mais de là à en faire un canal il y a des limites…

Comme la veille, je ne vois pas de truite dehors mais en longeant la rivière, je vois une belle remonter tout doucement dans 20cm d’eau. Elle se permet même de crever la surface pour engamer un insecte… Ouhh putain ça sent bon, mes avant-bras frissonnent un petit coup, je change vite de nymphe et j’accroche une petite nymphe légère compte tenus de l’endroit. Je descend en bordure mais dans le lit de la rivière, tout en essayant de la suivre des yeux car elle continue de monter. Je m’assure que mon noeud est ok puis quand je relève la tête, je l’ai perdue. Arrrr je ne la vois plus !!

Je sais qu’elle n’est pas loin car la rivière et le poste ne sont pas larges. Je sais qu’elle doit continuer de tourner car elle a mangé quelque chose et j’en suis sure donc elle est bien en activité !!!!!

Je décide d’attendre, la canne à pêche dans ma main droite et la nymphe dans ma main gauche. J’attend en observant (essuie-glace avec mes yeux) et là je la vois redescendre, cette fois ci elle passe de mon coté. Elle arrive droit sur moi en me regardant. Elle est magnifique, c’est une truite à la fois jaune et cuivrée légèrement abimée par le frai.

Face au charme de sa robe, je suis tenté naïvement (excitation du début de saison?) de tendre ma ligne et d’envoyer la petite nymphe directement devant elle mais le moindre mouvement capoterai le premier coup de la saison…

J’attends quelques secondes de plus, complètement immobile pour qu’elle continue sa balade et qu’elle puisse ENFIN me tourner le dos. Je tire la nymphe qui est dans ma main gauche, je bloque bien ma soie dans ma main droite pour “amorcer” et j’envoie cette petite nymphe légère à quelques centimètres de la truite… réaction immédiate !!

Elle vient en ouvrant grand son four pour avaler ce que je viens de lui présenter. Le poisson se retourne au ferrage comme un gros bout de bois. Pas de réaction nerveuse comme ces truites m’ont habituées, elle se réveille juste doucement de son hivernage et vient après quelques coups de tête s’épuiser dans mon filet.

Truite cuivre et or avec sa petite nymphe

id=”attachment_2266″ align=”alignnone” width=”600″ caption=”Truite cuivre et or avec sa petite nymphe”

Vous venir de dire “ouahhh” ou “la vache la couleur” en regardant cette photo ? Non elle n’est pas retouchée, elle est juste magnifique naturellement…

Elle repartira sereinement s’entrainer à donner de vrai rush pour ma prochaine visite dans quelques semaines…

Truite cuivre en No-kill

id=”attachment_2268″ align=”alignnone” width=”600″ caption=”Truite cuivre en No-kill”


Pour la truite suivante, je vais faire un peux plus court car c’était un peux plus long. Pour résumé, il faut à tout prix que je retravaille mon posé cloche pour la nymphe à vue sinon ces truites peux farouches en début de saison vont me rigoler au nez dans quelques semaines. Ahh je pense que vous pouvez imaginer le genre de situation ou la truite se nourrit car elle ouvrait bien la bouche mais elle ne bouge pas d’un cm pour choper les petites nymphes passant par là…

Après lui avoir retiré une première fois de la gueule je n’arrive plus à lui présenter convenablement. Je fais des posé comme la pêche en sèche ce fait draguer ma nymphe au niveau de la truite. Après une trentaine de dérive la truite fait enfin preuve d’indulgence et décide de se décoller du fond pour venir avaler ma nymphe pourtant munie d’une bille tungsten (c’est pour vous dire la médiocrité de mes posés) !!

Le combat est déjà plus convenable, je ravale ma soie avec le moulinet et saute dans le lit de la rivière pour éviter la casse, j’épuise alors cette maigre totoche(tte) de 46cm quand même…

Truite maigre à la sortie de l'hiver

id=”attachment_2270″ align=”alignnone” width=”600″ caption=”Truite maigre à la sortie de l’hiver”

Truite relachée no kill

id=”attachment_2272″ align=”alignnone” width=”600″ caption=”Truite relachée no kill”


Mon ouverture se terminera ainsi vers 15h30, content d’avoir combatu avec ces premières truites de l’année. 

Mes chers amis au toc quand à eux n’aurons pas eu la chance de prendre dame fario. Ils auront cependant apprécié la qualité de ce parcours malgré l’élagage. A suivre dans quelques semaines…

Ah je viens d’être coupé par un appel de Franck pour me dire de guetter Facebook, n’ayant pas pu venir faire l’ouverture de la truite il a quand même trouvé une heure pour aller braconner un ou deux étang pret de Metz, un beau brochet parait il mais il ne veut pas m’en dire plus le coquin….

A suivre… j’essaierai de mettre une photo au moins sur ma nouvelle page Facebook pour ceux qui suivent pêche et sac à dos !!! Ouahhhhouuuhh

A très bientôt et bonne semaine.

Rejoignez-vite l'aventure !

Vos centres d'intéret :
No votes yet.
Please wait...

6 Commentaires

  1. Salut,
    magnifiques poissons…bravo !!!

    No votes yet.
    Please wait...
  2. steph

    Salut Benjamin,superbe couleur cette truite,bravo.Je crois avoir croisé tes potes quand j’arrivais dimanche (2 gars d’une trentaine d’année qui pechaient au toc).J’ai vu de la route l’élagage de la riviere,ça n’a pas l’air super….Moi,j’ai fait ma premiere en seche (36cm),ça fait plaisir.A+

    No votes yet.
    Please wait...
  3. yannick

    bien jouer benj, content de voir que le nettoyage ne les a pas fait fuire elles vont etre deja eduquer…

    No votes yet.
    Please wait...
  4. Benjamin

    Ouahh en sèche !!! Bravo !!! Je n’ai pas vus un gobage moi.
    Oui c’étais bien mes 2 potes et à notre retour j’ai vus ta voiture mais je n’ai pas fait le rapprochement avec toi.
    N’hésites pas à appeler quand c’est comme ça, on reste en contact.
    Bye

    No votes yet.
    Please wait...
  5. Benjamin

    Je pense quand même que cela a fait du tor c’est sure. Il n’y avais pas de poisson dehors donc je ne peux pas dire exactement mais un soleil de plomb la journée sans caches ni racines…. je suis sceptique pour ce petit parcours… bref. Il y en a pleins d’autres des jolis coins j’ai encore trouvé un secret spot cet hiver sur une autre rivière 😉
    A+++

    No votes yet.
    Please wait...
  6. Benjamin

    Merci Ludo.

    No votes yet.
    Please wait...

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pêche au streamer en rivière : 5 raisons de vous lancer. | PECHE ET SAC A DOS - […] L’éternel question du mois de mars : Avec qu’elle mouche pêcher à l’ouverture ? Je vous répondrai de pêcher…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Pin It on Pinterest

Shares
Share This
Plus dans Mes sorties, Pêche
riviere-ouverture
5 conseils pour pêcher au streamer à l’ouverture

Bonjour à tous, Si vous recherchez comme moi des truites records cette saison, alors vous devez vraiment vous mettre à...

Fermer